Pouille re­met les Bleus à flot

Coupe Da­vis.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - JÉ­RÉ­MY PAVLOVIC

ON A CONNU des bap­têmes du feu plus com­pli­qué. Néo­phyte en Coupe Da­vis, Lu­cas Pouille n’a pas cil­lé pour per­mettre à l’équipe de France d’éga­li­ser à un point par­tout, hier face à la Ré­pu­blique tchèque. Re­mar­quable d’as­su­rance et de so­li­di­té, le bi­zuth n’a lais­sé au­cune chance à Ji­ri Ve­se­ly, dé­fait en trois sets (7-6 [7/2], 6-4, 7-5). « Après la dé­faite de Jo, je n’avais qu’une en­vie : y al­ler et le battre. J’ai été meilleur. J’ai kif­fé sur le ter­rain du­rant cette rencontre », confie le jeune Fran­çais de 22 ans. Constant dans son jeu, il a même bluf­fé son ca­pi­taine, Yan­nick Noah, ap­pa­ru par­ti­cu­liè­re­ment af­fec­té par l’at­ten­tat de Nice. « Lu­cas a été très bon. C’était fa­cile pour moi d’être sur la chaise. On a été en phase. »

Plus tôt, Jo-Wil­fried Tson­ga s’était in­cli­né face à Lu­kas Ro­sol, 78e à l’ATP, en cinq manches (6-4, 3-6, 4-6, 7-6 [10/8], 6-4) Il ap­par­tient, au­jourd’hui, à la paire Ma­hut-Her­ber de do­mi­ner le double tchèque Ste­pa­nekPav­la­sek pour don­ner l’as­cen­dant aux Tri­co­lores avant les deux der­niers simples de de­main.

Ni­co­las Ma­hut et Pierre-Hugues Her­bert, no 1 et 2 mon­diaux en double, dis­pu­te­ront bien les JO de Rio en août. Leur par­ti­ci­pa­tion a été va­li­dée hier par la com­mis­sion d’ap­pel de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale. Une autre paire tri­co­lore, com­po­sée de Tson­ga et Gas­quet, se­ra éga­le­ment en­ga­gée à Rio. En bref

Tri­nec (Ré­pu­blique tchèque), hier. Pour son pre­mier match en Coupe Da­vis, Lu­cas Pouille a été très so­lide en s’im­po­sant en trois sets contre Ji­ri Ve­se­ly.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.