Ils veulent faire ou­blier le « zoo de la honte »

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - Jean-Claude As­set, pro­prié­taire du ter­rain CLAUDE MASSONNET

LE ZOO du do­maine de la Serre, à Saint-Thi­bé­ry (Hé­rault), vient de rou­vrir ses portes après des mois et des mois de tur­pi­tudes fi­nan­cières, sa­ni­taires et même ju­di­ciaires, de­puis sa mise en li­qui­da­tion en no­vembre 2015. On y avait no­tam­ment dé­cou­vert des animaux re­mi­sés dans les gre­niers et des ca­davres dans les congé­la­teurs de l’éta­blis­se­ment au mi­lieu des cuisses de pou­let conge­lées et des glaces. « C’est un nou­veau pro­jet de A à Z. L’association le Nou­veau Monde dé­marre certes mo­des­te­ment, mais elle est ap­pe­lée à se dé­ve­lop­per. Et au moins, là, on va vrai­ment per­ce­voir le loyer », ex­plique JeanC­laude As­set, l ’ ad­mi­nis­tra­teur du ter­rain qui a dû s’as­seoir sur deux an­nées de loyers im­payés après avoir don­né en lo­ca­tion 8,5 ha pour ins­tal­ler le parc pré­cé­dent, lan­cé à grand ren­fort d’in­ves­tis­se­ments pri­vés et de sub­ven­tions pu­bliques.

« Pour ce dé­mar­rage, nous pré­sen­tons plus de 500 animaux exo­tiques ou de la ferme. Nous avons des la­mas, des paons, des chèvres naines, des din­dons. Notre zoo a aus­si une vo­ca­tion pé­da­go­gique. Et les vi­si­teurs sont in­vi­tés à par­ti­ci­per en nour­ris­sant les animaux avec la mise à dis­po­si­tion de pe­tits seaux rem­plis de pain », ex­plique l’ex­ploi­tant du Nou­veau Monde, qui prie pour que tout le monde ou­blie en­fin l’étape pré­cé­dente. Ils ont dé­mar­ré avec une équipe de cinq sa­la­riés for­més pour soi­gner les animaux et es­pèrent at­teindre le chiffre de 2 000 animaux d’ici trois ans.

« C’est pour moi la fin d’un vé­ri­table cau­che­mar », ajoute JeanC­laude As­set, l’ad­mi­nis­tra­teur, qui a pas­sé l’hi­ver à cou­teaux ti­rés

« Les vi­si­teurs sont in­vi­tés à par­ti­ci­per, en nour­ris­sant les animaux »

avec les deux an­ciens co­gé­rants dans un cli­mat em­poi­son­né avec des plaintes ju­di­ciaires dé­po­sées par tous les ac­teurs de cette éton­nante sa­ga. L’af­faire fait tou­jours l’ob­jet d’une en­quête pré­li­mi­naire lan­cée en dé­cembre der­nier après la li­qui­da­tion ju­di­ciaire. Il s’agit pour les en­quê­teurs de com­prendre comment les gé­rants ont pu creu­ser un trou de plus de 4 M€ en seule­ment quelques mois d’ac­ti­vi­té. Il reste en­core la co­lère des an­ciens sa­la­riés du pre­mier zoo qui af­firment avoir été écar­tés des em­plois créés dans le nou­vel éta­blis­se­ment. « Les pro­po­si­tions qui nous ont été faites n’étaient pas ac­cep­tables », in­dique l’un d’entre eux, qui se dit du­bi­ta­tif sur l’ave­nir du parc.

Saint-Thi­bé­ry (Hé­rault), mer­cre­di. Jean-Claude As­set, le pro­prié­taire du do­maine, s’est dit sou­la­gé de voir le zoo re­lan­cé par l’association le Nou­veau Monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.