Nou­velle oc­cu­pa­tion du site de dé­chets nu­cléaires

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - D.W.

DES OP­PO­SANTS au pro­jet d’en­fouis­se­ment de dé­chets nu­cléaires à Bure (Meuse), dé­lo­gés d’un bois la se­maine der­nière, l’ont ré­in­ves­ti de­puis hier. « Au­jourd’hui, près de 350 per­sonnes viennent de ré­oc­cu­per le bois Le­juc », a in­di­qué dans un com­mu­ni­qué le Ré­seau sor­tir du nu­cléaire, qui ap­pelle « à re­joindre mas­si­ve­ment le bois li­bé­ré dès ce soir ». « Des pay­sans sont sur place avec leurs trac­teurs, des en­fants se pro­mènent dans le bois […] des chaînes hu­maines se forment pour ache­mi­ner le ma­té­riel », ajoute un autre com­mu­ni­qué d’op­po­sants.

Se­lon la pré­fec­ture, « la si­tua­tion était tou­jours en cours » hier vers 16 h 30, alors que « les op­po­sants ten­taient de ré­in­ves­tir les lieux ». Des gen­darmes étaient dé­ployés de­puis mi­di à l’orée de la fo­rêt pour les em­pê­cher d’y pé­né­trer, et du gaz la­cry­mo­gène a été ti­ré. Une « ré­ponse maî­tri­sée », a es­ti­mé hier la pré­fec­ture « face à des agres­seurs qui en­voyaient des pro­jec­tiles ».

Des op­po­sants avaient dé­jà in­ves­ti le bois Le­juc, dans le­quel l’Agence na­tio­nale pour la ges­tion des dé­chets ra­dio­ac­tifs (An­dra) fait des tra­vaux, et en avaient été dé­lo­gés le 7 juillet, après qu’une or­don­nance d’ex­pul­sion avait été prise à leur en­contre. Cette or­don­nance, qu’ils ont contes­tée en jus­tice, est tou­jours exé­cu­toire.

La contes­ta­tion dure de­puis près de vingt ans

En ef­fet, le tri­bu­nal de grande ins­tance de Bar-le-Duc a dé­bou­té ven­dre­di les op­po­sants au pro­jet d’en­fouis­se­ment de dé­chets nu­cléaires à Bure, dé­lo­gés du bois qu’ils oc­cu- paient et qui contes­taient la va­li­di­té de l’or­don­nance d’ex­pul­sion prise à leur en­contre. Plu­sieurs as­so­cia­tions et des par­ti­cu­liers avaient sai­si la jus­tice, es­ti­mant que, en de­man­dant une or­don­nance d’ex­pul­sion de fa­çon uni­la­té­rale, l’Agence na­tio­nale pour la ges­tion des dé­chets ra­dio­ac­tifs était pas­sée en force, sans lais­ser la pos­si­bi­li­té aux op­po­sants de ré­pondre en jus­tice.

Ob­jet de contes­ta­tion de­puis près de vingt ans, le pro­jet Ci­géo d’en- fouis­se­ment de dé­chets ra­dio­ac­tifs à Bure doit ac­cueillir les dé­chets les plus ra­dio­ac­tifs ain­si que ceux ayant la du­rée de vie la plus longue, à 500 m sous terre. Ce pro­jet a avan­cé d’un nou­veau pas en dé­but de se­maine avec le feu vert des députés à un scé­na­rio d’ex­ploi­ta­tion du site dont le rap­por­teur, Ch­ris­tophe Bouillon (dé­pu­té PS de Seine-Ma­ri­time), est éga­le­ment pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’An­dra.

De­puis hier, les op­po­sants au pro­jet d’en­fouis­se­ment de dé­chets nu­cléaires à Bure (Meuse) tentent de ré­in­ves­tir le site d‘où ils ont été dé­lo­gés le 7 juillet après une or­don­nance d’ex­pul­sion du tri­bu­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.