Les Bleus prennent la main

Coupe Da­vis.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - JÉ­RÉ­MIE PAVLOVIC

CETTE VIC­TOIRE a eu du mal à se des­si­ner, mais elle fait beau­coup de bien. Après trois heures d’un com­bat plus com­pli­qué que pré­vu, Ni­co­las Ma­hut et Pierre-Hugues Her­bert ont per­mis aux Bleus de me­ner 2 à 1 face à la Ré­pu­blique tchèque en quarts de fi­nale de la Coupe Da­vis. Pour leur pre­mière association dans la com­pé­ti­tion, les nos 1 mon­diaux du double ont as­su­mé leur sta­tut en dis­po­sant, en cinq sets (6-1, 3-6, 6-3, 4-6, 6-4), de Ste­pa­nek et Ro­sol.

Sur cou­rant al­ter­na­tif, ils se sont heur­tés à un Ste­pa­nek tou­jours à l’aise dans l’exer­cice, mal­gré ses 37 ans, mais ont su s’ap­puyer sur les dé­faillances de Ro­sol, qui a cé­dé son ser­vice à six re­prises. « Je suis tel­le­ment fier d’eux, confie le ca­pi­taine Yan­nick Noah. Ils n’ont ja­mais pa­ni­qué. On va pro­fi­ter de ce mo­ment. »

A Tson­ga de conclure

Les Fran­çais abordent du coup idéa­le­ment les deux der­niers matchs. « On a deux points, il en manque un troi­sième, ré­sume Ma­hut. Je pense que les gars vont faire le bou­lot. » Les re­gards se tournent dé­sor­mais vers Jo-Wil­fried Tson­ga et Lu­cas Pouille. Après sa dé­faite en ou­ver­ture, ven­dre­di, le Man­ceau part fa­vo­ri face à Ji­ri Ve­se­ly ou Ste­pa­nek. Dans l’hy­po­thèse d’une nou­velle dé­con­ve­nue, il in­com­be­rait alors à Pouille d’al­ler cher­cher le point dé­ci­sif face à Lu­kas Ro­sol ap­pa­ru émous­sé hier et qui, en deux matchs, a dé­jà pas­sé près de sept heures sur le court.

En cas de qua­li­fi­ca­tion, les Tri­co­lores re­trou­ve­raient dans le der­nier car­ré le vain­queur du duel entre la Croa­tie et les Etats-Unis. Après avoir en­le­vé les deux pre­miers simples, les Amé­ri­cains mi­saient, la nuit der­nière, sur les frères Bryan, vé­ri­tables as du double, pour scel­ler le sort du quart de fi­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.