Trois po­li­ciers tués en Loui­siane

ÉTATS-UNIS. Une fu­sillade a écla­té à Bâ­ton-Rouge, une ville agi­tée par des ten­sions ra­ciales de­puis la mort d’un Noir tué par la po­lice. Trois agents sont res­tés à terre.

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - O.BO. (AVEC AFP)

vite condam­né « un acte de lâches ». « Pour la deuxième fois en deux se­maines, des agents de po­lice, qui mettent leur vie en dan­ger tous les jours pour pro­té­ger la nôtre, ont été tués lâ­che­ment alors qu’ils fai­saient leur tra­vail, a sou­li­gné le pré­sident. Ces at­taques sur des fonc­tion­naires, contre l’Etat de droit et une so­cié­té ci­vi­li­sée, doivent ces­ser. »

Ce nou­veau drame s’est pro­duit alors que de très fortes ten­sions ra­ciales par­courent cette ville du sud des Etats-Unis, qui a été le théâtre de nom­breuses ma­ni­fes­ta­tions contre les vio­lences po­li­cières. Ces ras­sem­ble­ments avaient sui­vi la mort dé­but juillet d’Al­ton Ster­ling, 37 ans, un ven­deur am­bu­lant noir abat­tu par un po­li­cier. La vi­déo ama­teur de ses der­niers ins­tants, am­ple­ment re­layée sur In­ter­net, a pro­vo­qué une vague d’in­di­gna­tion re­dou­blée le len­de­main par la nou­velle qu’un autre Noir, Phi­lan­do Cas­tile, avait été tué par un po­li­cier, cette fois dans le Min­ne­so­ta, dans le nord des Etats-Unis.

C’est au cours d’un de ces ras­sem­ble­ments pour dé­non­cer les dé­ra­pages de la po­lice, qu’un homme seul a abat­tu cinq po­li­ciers à Dal­las (Texas), le 7 juillet avant d’être tué par les forces de l’ordre. Mi­cah John­son, an­cien com­bat­tant noir amé­ri­cain, a af­fir­mé qu’il vou­lait tuer des po­li­ciers blancs en ré­ponse à la mort de deux Noirs la même se­maine sous les balles des forces de l’ordre.

La se­maine der­nière, la po­lice de Bâ­ton-Rouge avait in­di­qué avoir ar­rê­té trois per­sonnes qui avaient pour pro­jet d’as­sas­si­ner des po­li­ciers. L’un des sus­pects in­ter­pel­lés, An­to­nio Tho­mas, âgé de 17 ans, a dit « pen­dant son in­ter­ro­ga­toire que lui ain­si que trois autres sus­pects avaient vo­lé des armes et al­laient se pro­cu­rer des balles pour ti­rer sur la po­lice », avait pré­ci­sé la po­lice, mar­di.

Bâ­ton-Rouge (Lou­siane), hier. Le lieu de la fu­sillade, où trois po­li­ciers ont per­du la vie, a été bou­clé par les forces de l’ordre, qui cher­chaient d’éven­tuels com­plices hier soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.