« Les gens en ont marre, ça va pé­ter »

Mo­ham­med,

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - Avi­gnon (Vau­cluse) de notre cor­res­pon­dante Mi­reille MU­RIELLE KASPRZAK

« Il y a un mal pro­fond qui s’est ins­tal­lé et qui com­mence à s’ex­pri­mer », constate Mi­reille, pro­fes­seur à Pa­ris. Avec son ma­ri, Da­niel, son fils et sa belle-fille, ils sont ve­nus trou­ver un peu de fraî­cheur et de si­lence dans le jar­din des Carmes, dans le centre d’Avi­gnon, loin du brou­ha­ha du fes­ti­val de théâtre. « Entre les inon­da­tions, les at­ten­tats, le Brexit, la pré­ca­ri­té, le chô­mage de plus en plus ba­na­li­sé… Ça craque, pour­suit-elle. C’est un mo­dèle qui craque. La France est un pays fa­ti­gué. » Son époux ac­quiesce en re­gret­tant que l’at­ten­tat de Nice de­vienne « le pré­texte à des joutes po­li­tiques ». As­sise sur un banc en pierre, Aman­dine re­con­naît ré­flé­chir de­puis quelque temps avec son com­pa­gnon à quit­ter la France, et même l’Eu­rope. « C’est le b… par­tout, sou­pire la mère de deux jeunes en­fants. On n’est plus à l’abri. Les gens sont mon­tés contre le gou­ver­ne­ment, mais est-ce que c’est de sa faute ? Si on avait des po­li­ciers par­tout, on lui re­pro­che­rait de vou­loir nous faire peur. » A l’ombre d’un arbre, trois as­sis­tantes ma­ter­nelles dis­cutent gaie­ment en dis­tri­buant de l’eau aux en­fants. Ja­mi­la veut croire que le mo­dèle qui est le sien pour­ra un jour s’ap­pli­quer à l’éche­lon na­tio­nal. « Je suis de confes­sion mu­sul­mane, je garde des en­fants de toutes re­li­gions et, fran­che­ment, avec leurs pa­rents, ça se passe très bien, ex­plique-t-elle. Au­tour de moi, les gens font la dif­fé­rence entre les vrais mu­sul­mans et les autres. » Mais les pro­pos ra­cistes dé­ferlent sur les ré­seaux so­ciaux dès qu’un Magh­ré­bin est im­pli­qué dans un fait di­vers, constate sa voi­sine, Zah­ra. De­vant le parc, Mo­ham­med, est dé­cou­ra­gé. « La France n’est plus comme avant, il y a des ten­sions, des cris­pa­tions, de la mé­fiance, souffle le père de fa­mille de 41 ans. Quand je re­garde ma pe­tite der­nière de 17 mois, je m’in­quiète… J’es­père qu’elle ne va pas connaître le pire. » Il en veut à Fran­çois Hol­lande de ne pas avoir « pro­té­gé son peuple et sé­cu­ri­sé le pays ». « Vous vous ren­dez compte de tous les morts ? s’étrangle-t-il. Les gens en ont marre, ça va pé­ter ! Ça va être la porte ou­verte au ra­cisme ! »

« La France est un pays fa­ti­gué »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.