Spiel­berg re­tombe en en­fance

Aujourd'hui en France - - LES SORTIES AU CINÉMA - Mark Ry­lance, le Bon Gros Géant THIER­RY DAGUE ET A.G.

ET SI, TOUTES LES NUITS, un géant de 7 m de hau­teur cap­tu­rait les rêves avec une épui­sette et ar­pen­tait les rues de Londres pour les dis­tri­buer aux en­fants ? C’est la belle idée du « Bon Gros Géant », un ro­man pu­blié par Roald Dahl en 1982. L’au­teur de « Char­lie et la cho­co­la­te­rie » ima­gine la ren­contre entre une jeune or­phe­line, So­phie (Ru­by Barn­hill), et un monstre gen­til (Mark Ry­lance) co­ha­bi­tant avec des créa­tures friandes de chair hu­maine. Seule so­lu­tion pour les ar­rê­ter : faire ap­pel à la reine d’An­gle­terre. Avec ce conte pour en­fants qui mé­lange ani­ma­tion nu­mé­rique et prises de vues réelles, Ste­ven Spiel­berg re­noue avec ses ob­ses­sions : l’aban­don, la confron­ta­tion avec la dif­fé­rence, la foi en ses rêves. Ce qui n’em­pêche pas des scènes de pure co­mé­die, comme l’hi­la­rante sé­quence avec Eli­za­beth II, in­car­née par l’ex­cel­lente Pe­ne­lope Wil­ton. Une fable des­ti­née avant tout aux plus jeunes, à par­tir de 7 ans.

Pour in­ter­pré­ter le per­son­nage du Bon Gros Géant, Spiel­berg a en­ga­gé pour la se­conde fois de suite l’ac­teur bri­tan­nique Mark Ry­lance. Il l’avait dé­jà di­ri­gé dans « le Pont des es­pions », un film d’es­pion­nage qui a va­lu à ce co­mé­dien de 56 ans l’Os­car du meilleur se­cond rôle mas­cu­lin, pour sa per­for­mance dans la peau d’une bar­bouze russe. « Je connais Mark Ry­lance de­puis long­temps, pré­cise Spiel­berg. J’étais ve­nu à Londres le voir au théâtre et lui pro­po­ser de jouer dans Em­pire du so­leil (1987). Mais il avait re­fu­sé, pré­tex­tant qu’il pré­fé­rait la scène aux pla­teaux de ci­né­ma. » « Il n’y a que les im­bé­ciles qui ne changent pas d’avis, ajoute Mark Ry­lance. Quand Ste­ven m’a sol­li­ci­té pour le Pont des es­pions, j’avais en­vie de faire du ci­né­ma. On s’est tel­le­ment bien en­ten­dus puis­qu’on a conti­nué notre col­la­bo­ra­tion pour BGG (le Bon Gros Géant) » . L’ac­teur ju­bile : « Je suis de­ve­nu dé­sor­mais l’ac­teur fé­tiche de Spiel­berg. On va faire deux nou­veaux films, Rea­dy Player One et The Kid­nap­ping of Ed­gar­do Mo­ra­ra. Quelle chance à ce mo­ment de ma vie et de ma car­rière, alors que je vais aus­si tour­ner dans Dun­kirk, le film de guerre de Ch­ris­to­pher No­lan ! »

« Je suis de­ve­nu dé­sor­mais l’ac­teur fé­tiche de Spiel­berg »

Une or­phe­line (Ru­by Barn­hill) et un géant (Mark Ry­lance) cherchent la reine d’An­gle­terre pour lui de­man­der son aide.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.