Il ne se­ra pas sur Eu­rope 1 à la ren­trée

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - S.B.

Il a eu beau re­mer­cier pour leur confiance ses pa­trons : Vincent Bol­lo­ré, pro­prié­taire de Ca­nal + et i>té­lé où il est at­ten­du à ren­trée, Jean-Paul Bau­de­croux, pa­tron de NRJ 12 où il pré­sente « Crimes », et Ar­naud La­gar­dère, pro­prié­taire d’Eu­rope 1, son sort ra­dio­pho­nique est scel­lé. Se­lon nos in­for­ma­tions, la ren­trée de la sta­tion où il est à l’an­tenne du lun­di au ven­dre­di de 9 heures à 13 heures se fe­ra sans lui. Hier soir, Eu­rope 1 se re­fu­sait à tout com­men­taire. Mais, face à la me­nace de plaintes pour har­cè­le­ment sexuel et tra­vail dis­si­mu­lé, la di­rec­tion de la ra­dio n’a vou­lu prendre au­cun risque. Dif­fi­cile d’ima­gi­ner Jean-Marc Mo­ran­di­ni à l’an­tenne, sa­chant qu’il donne la pa­role en di­rect aux au­di­teurs avec qui les échanges sont par­fois pas­sion­nés. Reste à sa­voir qui le rem­pla­ce­ra à la ren­trée. La di­rec­tion pour­rait confier la ma­ti­nale à un ou plu­sieurs jour­na­listes. En in­terne cir­culent les noms de Tho­mas Jou­bert, l’ac­tuel jo­ker de Jean-Marc Mo­ran­di­ni, et Maxime Swi­tek, qui anime la tranche ho­raire du mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.