C’est dé­jà 2017 !

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Fin­haut-Emos­son DA­VID OPOCZYNSKI

« PAR­LER DE LA SAI­SON pro­chaine ? Eh ben vous ne per­dez pas de temps les gars ! » Marc Ma­diot a feint la sur­prise. Mais le ma­na­geur de la FDJ a aus­si­tôt ac­cep­té de se po­ser, au calme, pour évo­quer 2017 qui a dé­jà com­men­cé en cou­lisses. La preuve : avant son dé­part de son hô­tel, le ma­na­geur ve­nait de prendre connais­sance des der­niers des­sins en 3D du fu­tur vé­lo spé­cial sprint des­ti­né à Ar­naud Dé­mare, le vain­queur de Mi­lan-San Re­mo.

« Il de­vrait avoir un pe­tit bi­jou, sou­rit Ma­diot. J’aime bien que le cou­reur sente qu’on porte de l’at­ten­tion à son ma­té­riel. »

Une réunion s’est te­nue mar­di, lors de l’étape de re­pos, avec Gilles La­pierre, fa­bri­quant des cycles de la for­ma­tion tri­co­lore. « Les der­niers dé­tails ont été fi­na­li­sés et la ma­chine va par­tir en mou­lage dans quelques se­maines », ex­plique Frédéric Grappe, di­rec­teur de la per­for­mance de l’équipe.

Pi­not et ses en­vies de Gi­ro

Au-de­là du ma­té­riel, le choix des hommes s’an­nonce tout aus­si pri­mor­dial pour les mois fu­turs. Là en­core, la mis­sion du staff de la FDJ a com­men­cé bien avant le Tour. « Il y avait deux cou­reurs à pro­lon­ger dans un pre­mier temps : les clés de voûte Pi­not et Dé­mare, ra­conte Ma­diot. En­suite l’idée était de se ren­for­cer un peu dans dif­fé­rents do­maines, no­tam­ment dans la plaine pour qu’il y ait des gens sus­cep­tibles de mettre Thi­baut (Pi­not) à l’abri le cas échéant. » Les noms des re­crues, dont des cou­reurs étran­gers, se­ront annoncés à par­tir du 1er août. Le ma­na­geur a croi­sé des agents de cou­reurs et fi­na­li­sé quelques af­faires ces der­niers jours.

L’un des chan­ge­ments prin­ci­paux pour l’an pro­chain de­vrait ré­si­der dans le cas­ting du Tour qu’Ar­naud Dé­mare a toutes les chances d’in­té­grer aux cô­tés de Pi­not. Ce der­nier (ac­tuel­le­ment au re­pos après son aban­don) n’a, de son cô­té, ja­mais ca­ché son en­vie de cou­rir le Gi­ro.

« Il l’a dé­cré­té mais, pour l’ins­tant, il n’y a rien de dé­ci­dé », re­marque Grappe. « Il ira au Gi­ro dans les deux ans qui viennent, ça, c’est sûr, confie Ma­diot. Mais c’est le par­cours des courses qui va nous orien­ter. Si le Tour passe huit jours dans le Nord, Thi­baut ira sû­re­ment au Gi­ro avec plus d’am­bi­tions. »

De fa­çon gé­né­rale, Marc Ma­diot as­sure qu’il n’est pas au­jourd’hui plus dif­fi­cile qu’avant de pré­pa­rer la sai­son à ve­nir.

« La dif­fé­rence, c’est que tout est beau­coup plus an­ti­ci­pé, sou­ligne-til. Avant, on sa­vait qu’on avait un groupe d’une quin­zaine de cou­reurs qui pou­vaient al­ler sur le Tour . Au­jourd’hui, en dé­cembre, au plus tard en jan­vier, un cou­reur connaît son pro­gramme qua­si­ment de A à Z. »

Dans la ré­flexion, il ne faut pas ou­blier l’im­por­tance des stages pré­pa­ra­toires. Là en­core, le staff tech­nique y songe dé­jà. « Nous re­tour­ne­rons en Es­pagne, mais nous irons dans plus de spé­cia­li­sa­tion se­lon les pro­fils des cou­reurs, dé­taille Fred Grappe. Nous fe­rons tra­vailler da­van­tage en­semble les grim­peurs, même chose pour les sprin­teurs. » Mais, à l’heure de conclure, Grappe rap­pelle une vé­ri­té : « Avant de par­ler des ob­jec­tifs de 2017, il fau­dra dé­jà dé­brie­fer 2016. »

Marc Ma­diot, le ma­na­geur de la FDJ, veut mettre ses deux cou­reurs ve­dettes, Thi­baut Pi­not et Ar­naud Dé­mare, dans les meilleures condi­tions la sai­son pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.