Ch­ris Froome s’est fait peur

Aujourd'hui en France - - SPORTS - D.O.

CH­RIS FROOME LE SAIT : en glis­sant sur une bande de pein­ture à 44,6 km/h et en chu­tant sur le cô­té droit, il au­rait pu perdre le Tour. Au fi­nal, ce ma­tin, il compte plus d’avance sur le deuxième qu’hier au dé­part de la 19e étape. Mais le choc pour­rait lais­ser des traces au­jourd’hui. « Ce n’est pas trop dra­ma­tique, ça au­rait pu être pire… Mais le seul truc, c’est que le len­de­main d’une chute on n’est ja­mais à 100 % », re­marque Ni­co­las Por­tal, le di­rec­teur spor­tif de Sky. Froome au sol, l’image est rare. Voir Vin­cen­zo Ni­ba­li glis­ser dans son sillage et ve­nir le per­cu­ter l’est en­core plus. Froome s’est re­le­vé et est re­par­ti sur le vé­lo de Ge­raint Tho­mas, ve­nu à son se­cours. Mais il est ap­pa­ru en dif­fi­cul­té. « C’est le genre de jour­née où je suis content d’avoir cette avance de quatre mi­nutes. J’ai aus­si la chance d’avoir des co­équi­piers gé­niaux. C’était la dé­mons­tra­tion que le Tour n’est ja­mais ter­mi­né tant qu’on n’a pas pas­sé la ligne d’ar­ri­vée. De­main (au­jourd’hui), c’est le der­nier ef­fort. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.