Bor­sa­kov élu meilleur sprin­ter

Notre fa­vo­ri pour­rait être sa­cré meilleur sprin­ter du pe­lo­ton, à quelques ki­lo­mètres de la ligne d'ar­ri­vée du Tour de France.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - RO­MAIN PORÉE

PEN­DANT QUE Ch­ris­to­pher Froome, Pe­ter Sa­gan et leurs pe­tits co­pains cy­clistes met­tront les der­niers coups de pé­dales de l'édi­tion 2016 du Tour de France, BOR­SA­KOV (n°5) ten­te­ra de se déf aire de son mau­vais nu­mé­ro dans les stalles de dé­part (le 16) afin de ral­lier la ligne en tête dans le quin­té do­mi­ni­cal qui a la par­ti­cu­la­ri­té d'être dis­pu­té en ligne droite. Notre fa­vo­ri se­ra-t-il élu meilleur sprin­ter du pe­lo­ton au terme des 1 200 mètres im­po­sés ? C'est très pro­bable, sur­tout lors­qu'on jette un oeil at­ten­tif à ses deux der­nières per­for­mances. Ju­geant son com­por­te­ment in­op­por­tun, Pia Brandt, son en­traî­neur, a dé­ci­dé de lui « col­ler » une paire d'oeillères sur le nez. Ré­sul­tat ? Une deuxième et une qua­trième places. Deux per­for­mances qui nous laissent pen­ser qu'il pas­se­ra ra­pi­de­ment la ligne en tête.

VEDEUX joue à cache-cache. Les ré­sul­tats de VEDEUX (n°4) sur l'hip­po­drome de Mai­sons-Laf­fitte re­flètent mal le com­por­te­ment de ce mâle de 5 ans. En six courses sur le site man­son­nien, il a ter­mi­né une fois sur deux à l'ar­ri­vée. Ce­la di t , i l f ai t gé­né­ra­le­ment preuve de constance. C'est un can­di­dat aux pre­mières places.

WALEC égal à lui-même. Chaque pro­prié­taire rêve de « tou­cher » un che­val comme WALEC (n°3). À l'ar­ri­vée dans 80 % des cas, il ne de­vrait pas dé­ce­voir ses nom­breux sup­por­ters.

CO­SI­MA (n°5) change de re­gistre. Cette ju­ment en­traî­née par Georges Do­leuze monte de ca­té­go­rie après avoir rem­por­té la se­conde épreuve du han­di­cap di­vi­sé du 29 juin. Son poids re­vu à la hausse (+ 7 livres) ne de­vrait pas l'em­pê­cher de fi­gu­rer.

QUI­RI­NUS connaît l e che­min. Du haut de ses neuf prin­temps, QUI­RI­NUS (n°1) a par­cou­ru quelques ki­lo­mètres, no­tam­ment sur le par­cours rec­ti­ligne qui nous in­té­resse. Cin­quième sur ce­lui-ci le 19 avril à la cote de 25/1, il mé­rite cré­dit pour les places.

Pour al­lon­ger le tir. La com­plexi­té du pro­blème pro­po­sé né­ces­site une com­bi­nai­son élargie pour trou­ver les cinq pre­miers. Ain­si, SAON SE­CRET (n°6), en dé­pit de ses sept livres de sur­charge due à sa vic­toire du 29 juin, BAJAN TRYST (n°15), un mé­tro­nome âgé de 10 ans, et MOGADISHIO (n°2), en­traî­né par la re­dou­table Ca­ri­na Fey, ne sont pas à sous -es­ti­mer, loin de là.

Long­champ, le 10 mai 2015. BOR­SA­KOV se rend au dé­part de la Poule d'Es­sai des Pou­lains, un Groupe I spon­so­ri­sé par notre titre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.