Notre mé­moire

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - JEAN MA­RIE MONTALI

Les Fran­çais aiment le pas­sé. C’est peut-être qu’ils l’as­so­cient plus ou moins consciem­ment à une cer­taine idée qu’ils se font de la France, à une époque où l’his­toire s’écri­vait en­core à Ver­sailles ou à Pa­ris, et où nos grands hommes avaient autre chose en tête que la so­cio­lo­gie élec­to­rale et le ca­len­drier des scru­tins. Peut-être aus­si parce que l’his­toire a cette autre fonc­tion — ou ver­tu — es­sen­tielle de nous ras­sem­bler autour d’une mé­moire col­lec­tive qui n’est pas seule­ment « l’ex­pres­sion d’une France fa­ti­guée », comme le re­grette l’his­to­rien Pierre No­ra. Connaître l’his­toire, celle de Jeanne d’Arc, de Na­po­léon, de De Gaulle, de Louis XIV, de Jau­rès, de Jean Mou­lin, de Lu­cie Au­brac ou de Pas­teur et de Zo­la, c’est avoir une meilleure connais­sance de ce que nous sommes. Et le suc­cès de ces re­cons­ti­tu­tions his­to­riques, comme d’ailleurs ce­lui des Jour­nées du pa­tri­moine, montre à quel point nous y sommes at­ta­chés. jm­mon­ta­li@le­pa­ri­sien.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.