Di­nan au temps des che­va­liers

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - Alain, ve­nu du Val-d’Oise SO­LENNE DUROX

belle, car nous avons la plus grande pro­por­tion de par­ti­ci­pants cos­tu­més », se ré­jouit Ro­bert Briot, le pré­sident de l’as­so­cia­tion de la Fête des rem­parts. Pour tous ceux qui jouent le jeu de la te­nue mé­dié­vale, l’en­trée est gra­tuite.

Mais gare aux ac­cou­tre­ments ana­chro­niques. « Nous contrô­lons les cos­tumes aux en­trées, afin de vé­ri­fier qu’ils sont conformes à la vé­ri­té his­to­rique », ex­plique Jea­nine Druais, qui se sou­vient avoir re­ca­lé, il y a quelques an­nées, tout un groupe de mous­que­taires… Depuis quatre mois, la res­pon­sable de l’ate­lier cos­tumes pro­digue des conseils et pro­pose des pa­trons aux per­sonnes qui sou­haitent confec­tion­ner une te­nue pour l’évé­ne­ment.

C’est le cas d’Alain, 62 ans, et de sa fa­mille, du Vald’Oise, qui ar­borent fiè­re­ment leurs dé­gui­se­ments de pay­sans et de Vi­kings. Sa femme An­neLise a fait des re­cherches sur In­ter­net pour réa­li­ser trois cos­tumes. Son fils Au­ré­lien, ama­teur de jeux de rôle, a pré­fé­ré ache­ter en ligne son ha­bit de Vi­king, et il a pous­sé le sens du dé­tail jusqu’à se faire pous­ser la barbe depuis quatre mois. « Quand on est cos­tu­mé, on s’im­prègne mieux de l’am­biance et on vit la f ê t e pl us i nt e nsé­ment », re­marque Alain, qui s’est dé­cou­vert cette nouvelle pas­sion grâce à la sé­rie té­lé­vi­sée « Vi­kings ». « Ils sont à la mode en ce mo­ment », sou­rit Laure, 28 ans. Robe de lin verte et peaux de re­nard sur le dos, cette der­nière a fait partie d’une as­so­cia­tion de r e c onst i t ut i on hi s t or i que à Cler­mont-Ferrand. « Les sé­ries té­lé­vi­sées à suc­cès, comme Game of Th­rones, ont ame­né de plus en plus d’ama­teurs de fan­ta­sy à fréquenter les fêtes mé­dié­vales », ob­serve-t-elle. Cet ap­pé­tit pour l’his­toire vi­vante s’ar­rête néan­moins aux stands de res­tau­ra­tion où les ke­babs, ga­lettes, sau­cisses et crêpes au cho­co­lat se taillent toujours la part du lion.

« Quand on est cos­tu­mé, on vit la fête plus in­ten­sé­ment »

au­jourd’hui de 10 heures à 22 heures. 12 € pour les 4 sites d’ani­ma­tion. Mar­ché mé­dié­val gra­tuit. www.fete-rem­parts-di­nan.com.

La Fête des rem­parts at­tire des per­son­nages aty­piques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.