« J’adore me dé­gui­ser en prin­cesse ! »

Fran­çoise,

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - S.B.

FRAN­ÇOISE ne prend pas de va­cances, elle n’en a pas be­soin. Depuis plus de vingt ans, elle passe tous ses étés à quelques cen­taines de mètres de chez elle, au châ­teau de Saint-Far­geau, dans l’Yonne. Elle fait partie des 600 ac­teurs bé­né­voles qui animent le spec­tacle his­to­rique qui at­tire, chaque été, de plus en plus de tou­ristes. Elle y est tour à tour une pay­sanne, un fan­tôme, une guer­rière ou une prin­cesse. Et elle adore ça !

« Ra­con­ter l’his­toire dans une telle am­biance, c’est une pas­sion. Il faut dire que je suis un peu tom­bée de­dans quand j’étais pe­tite. Je suis née dans la ré­gion, à Saint-Sau­veur, au pays de Co­lette, et mes parents nous trim­bal­laient pour vi­si­ter tous les châ­teaux de la ré­gion. Je râ­lais quand j’étais pe­tite mais au­jourd’hui, j’adore les vieilles pierres. »

Forte de ses vingt ans d’ex­pé­rien- ce, Fran­çoise, jeune re­trai­tée qui tait son âge par co­quet­te­rie, di­rige cette an­née une tren­taine de bé­né­voles. « L’am­biance est fa­bu­leuse, on par­tage tous la même pas­sion, c’est une vraie vie de fa­mille », ex­plique la co­mé­dienne.

Ad­dic­tion

Chaque été, elle fait le même constat : « J’au­rais vrai­ment dû naître à cette époque dans un beau châ­teau, j’aime les grandes robes, les che­vaux, j’adore me dé­gui­ser en prin­cesse ! » Et tous les ans, quand le châ­teau de Saint-Far­geau fait tom­ber sa grille, à la fin de l’été, son ma­ri lui de­mande : « Tu ne t’en lasses pas ? Tu ne comptes pas t’ar­rê­ter ? » « Me las­ser ? Ja­mais, ré­pond-elle. Ce sont mes va­cances, c’est mon sport de l’été, et je ne pour­rais ja­mais m’en pas­ser ! »

« J’au­rais vrai­ment dû naître à cette époque dans un beau châ­teau », confie Fran­çoise, co­quette re­trai­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.