Pas de Po­ké­mon Go au vo­lant !

Aujourd'hui en France - - ACTUALITÉ - F.M.

« CONSEILS pour les dres­seurs de Po­ké­mon, conduc­teurs ne jouez pas au Po­ké­mon Go. » Sur son compte Twit­ter, la gen­dar­me­rie na­tio­nale vient de lan­cer ce mes­sage de pré­ven­tion qui a été ret­wee­té plus de 9 000 fois.

Alors qu’il n’est pas en­core dis­po­nible en France, ce nou­veau jeu compte dé­jà plu­sieurs mil­liers de fans, qui l’ont té­lé­char­gé sur le Net. Mais la fièvre Po­ké­mon Go donne des suées aux au­to­ri­tés tant les joueurs se mettent en dan­ger pour par­ve­nir à leurs fins. Equi­pés de leur smart­phone, ils sont cen­sés par­tir à la chasse de pe­tits monstres vir­tuels ca­chés dans le pay­sage autour d’eux. « C’est un jeu sym­pa mais il y a eu ap­pa­rem­ment pas mal d’ac­ci­dents si­gna­lés dans le monde avec des gens qui se mettent en dan­ger pour at­tra­per des Po­ké­mon, se jettent dans les ri­vières ou au mi­lieu de la route, dé­taille l’un des porte-pa­role de la bri­gade des sa­peurs-pom­piers de Pa­ris. En tant que se­cou­ristes, ce­la nous in­quiète. » Alors que l’on a dé­jà si­gna­lé des joueurs tra­ver­sant la rue sans re­gar­der, jouer au vo­lant de leur voi­ture ou de leur deux-roues, les po­li­ciers de Haute-Ga­ronne se sont eux aus­si ser­vis de Twit­ter pour ex­hor­ter les fans à ne pas ris­quer leur vie dans le seul but de cap­tu­rer Le­via­tor, Bul­bi­zarre et consorts. « At­tra­pez-les tous, ont-ils twee­té, mais pas en voi­ture. »

« Bon jeu, mais à l’ar­rêt », lance la police na­tio­nale, qui rap­pelle que l’usage du por­table au vo­lant est in­ter­dit et sanc­tion­né de 3 points en moins et 135 € d’amende. Les gen­darmes ont lan­cé un ul­time mes­sage hier sur Twit­ter, adres­sé aux « parents de dres­seurs ». Il leur de­mande de res­ter « maître du jeu » pour évi­ter cer­tains dé­ra­pages. « Dites-leur (NDLR : à vos en­fants) de ne pas pé­né­trer dans les pro­prié­tés pri­vées. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.