Photos im­pres­sion­nistes à Trou­ville

EX­PO­SI­TION

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - JANNICK ALIMI

SI VOUS AVEZ la nos­tal­gie de la Belle Epoque, si vous voulez don­ner forme aux fi­gures d’« A la re­cherche du temps perdu » de Mar­cel Proust, pous­sez la porte de la Vil­la-Mon­te­bel­lo, à Trou­ville (Cal­va­dos). Le char­mant mu­sée mu­ni­ci­pal y hé­berge l’ex­po­si­tion « Im­pres­sions de Nor­man­die », une évo­ca­tion des an­nées 1880-1920 à tra­vers l’oeuvre de Ro­bert De­ma­chy.

Quand la pho­to­gra­phie se rap­proche de la pein­ture

Chef de file de l’école fran­çaise de la pho­to­gra­phie ar­tis­tique, ce grand bour­geois is­su de la haute so­cié­té pa­ri­sienne du Se­cond Em­pire, fils d’un ban­quier de re­nom, n’a eu de cesse de rap­pro­cher la pho­to­gra­phie de la pein­ture. Grâce à la toute nouvelle tech­nique de « l’ins­tan­ta­né », cet ama­teur gé­nial réus­sit à don­ner vie et mou­ve­ment aux pro­me­neurs de Villers-sur-Mer, fief de la fa­mille, aux par­ties de cam­pagne et aux ga­las de bien­fai­sance or­ga­ni­sés par des jeunes femmes en cha­peau dans les vil­las si ty­piques de la Nor­man­die du tour­nant du siècle.

Mar­ché de Hon­fleur en 1899, pe­tites filles sur la plage de Trou­ville vers 1920, pas­sage du pre­mier Tour de France au­to­mo­bile à Pont-l’Evêque en juillet 1899… L’ex­po­si­tion dé­gage le par­fum la­van­dé du linge de nos grands-mères et l’odeur su­crée des pe­tites ma­de­leines. Une pa­ren­thèse tra­gique, ce­pen­dant : celle de 1914-1918, pen­dant la­quelle la de­meure fa­mi­liale de­vient un dis­pen- saire pour les bles­sés de la Grande Guerre. La pho­to se fait alors té­moin de l’his­toire…

Mais l’es­thète De­ma­chy va plus loin. Ayant re­non­cé à devenir peintre, il n’hé­site pas, grâce à des ex­pé­ri­men­ta­tions tech­niques et à l’in­ter­ven­tion ma­nuelle dans le pro­ces­sus de création, à trans­for­mer un simple cli­ché en ta­bleau à part en­tière. « Pêcheurs à pied à l’em­bou­chure de la Dives » at­teint la beau­té mys­té­rieuse d’une toile de Mo­net, tan­dis que son « Ef­fet de neige » touche à l ’ abs­trac­tion. « La Foule » , où n’émergent que ca­no­tiers et larges ju­pons, est consi­dé­rée comme l’un des chefs-d’oeuvre de la pho­to­gra­phie, ex­po­sé par­tout dans le monde et conser­vé au­jourd’hui au MoMA, le Mu­sée d’art mo­derne de New York.

C’est tout un monde dis­pa­ru qui ré­ap­pa­raît sous nos yeux. Ro­bert De­ma­chy dut, à la mort de son père, ré­in­té­grer la banque. Plus tard, il réa­li­se­ra en­fin le rêve de sa vie : il se mit au des­sin, à la pein­ture et au pas­tel. Avant de s’éteindre en dé­cembre 1936 et d’être en­ter­ré au Père-La­chaise, à Pa­ris. Ro­bert De­ma­chy. Jusqu’au 25 sep­tembre, mu­sée Vil­la-Mon­te­bel­lo, 64, rue du Gé­né­ral-Le­clerc, à Trou­ville. Tél. 02.31.88.16.26, www.mu­see­vil­la­mon­te­bel­lo.com. Ou­vert du mer­cre­di au di­manche de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30. En­trée : 3 € (ta­rif ré­duit 2 €).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.