« Mais si, les Fran­çais sont bien éle­vés »

Aujourd'hui en France - - VOTRE SOIRÉE TÉLÉVISION - AL­BAN DE MONTIGNY

PAR­TIR à l’aven­ture sans vrai­ment pré­pa­rer son voyage. Cer­tains dé­tes­te­raient, Laia Mar­ti­nez, elle, adore ça. Cette Es­pa­gnole de 24 ans a dé­ci­dé de s’en­vo­ler pour la France le len­de­main de ses exa­mens. Du­rant une se­maine, elle a mis de cô­té ses études et son pe­tit bou­lot de mo­ni­trice de kayak. C’est la pre­mière fois qu’elle met les pieds dans la ca­pi­tale fran­çaise. L’Es­pagne n’est ce­pen­dant ja­mais loin. « L’hô­tel où je ré­side est juste à cô­té de la sta­tion de mé­tro Pa­blo-Pi­cas­so ! » confie-t-elle d’un air amu­sé.

En quelques jours, elle a eu le temps d’observer les Fran­çais et fait un constat qui peut nous pa­raître éton­nant, nous qui nous plai­gnons sans cesse des mau­vaises ma­nières de nos congé­nères : nous se­rions bien éle­vés. « En Es­pagne, on ne vous ré­pond pas quand vous dites bon­jour en en­trant dans un ma­ga­sin alors qu’ici tout le monde est très po­li », ex­plique-t-elle, con­for­ta­ble­ment ins­tal­lée sur une chaise du jar­din des Tui­le­ries.

Pas­sion­née d’ar­chi­tec­ture, elle a en­chaî­né les vi­sites. Sur son plan de la ca­pi­tale qu’elle a toujours à por­tée de main, elle a en­tou­ré les mo­nu­ments : Notre-Dame, l’Opé­ra Gar­nier, le Pan­théon. Elle a éga­le­ment pris le temps d’ad­mi­rer la beau­té de Pa­ris en flâ­nant toute seule dans les rues. Ici ou là, elle s’est as­sise, par­fois du­rant une heure, avant de re­par­tir.

Si elle reste fas­ci­née par la fi­nesse des fa­çades en pierre de taille, elle a tout de même un re­gret. « Je trouve dom­mage que de nom­breux bâ­ti­ments en ré­no­va­tion soient ca­chés der­rière des grands écha­fau­dages. » En re­par­tant vers Bar­ce­lone, deux jours plus tard, elle em­por­te­ra alors dans ses va­lises quelques sou­ve­nirs : des ma­gnets ache­tés près du Sa­cré-Coeur et des porte-clés trou­vés dans une bou­tique rue de Ri­vo­li. Un re­tour au pays qui ne se­ra peut-être pas dé­fi­ni­tif. Laia en­vi­sage de re­ve­nir peut-être en France pour tra­vailler et, es­père-t-elle, « mieux ga­gner sa vie qu’en Es­pagne ».

Elle en­vi­sage de re­ve­nir dans l’Hexa­gone pour tra­vailler

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.