Hom­mage na­tio­nal ?

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - A.D.

Quel ren­dez-vous ré­pu­bli­cain pour ho­no­rer la mé­moire des vic­times de l’at­ten­tat de Nice ? Au som­met de l’Etat, la ques­tion n’a pas (en­core) été tran­chée. Pour le mo­ment, il n’est pas ques­tion d’or­ga­ni­ser un hom­mage na­tio­nal comme ce­lui qui s’était dé­rou­lé dans la cour d’hon­neur des In­va­lides, deux se­maines après les at­taques du 13 No­vembre. A l’Ely­sée, on in­siste sur la vo­lon­té de res­pec­ter le choix des fa­milles concer­nant une telle cé­ré­mo­nie. « On at­tend de sa­voir ce qu’elles sou­haitent », in­dique-t-on dans l’en­tou­rage du pré­sident. Cer­taines ne semblent pas dis­po­sées à par­ta­ger leur deuil dans le cadre d’un tel hom­mage alors qu’elles en­vi­sagent d’en­ga­ger des pour­suites contre l’Etat et la ville de Nice sur le dis­po­si­tif de sé­cu­ri­té en­tou­rant le 14 Juillet. Le cli­mat po­li­tique a lui aus­si chan­gé. Fi­ni l’union na­tio­nale ! « C’est un deuil, il faut du tact. Nous ver­rons ce qui est le plus adap­té », ex­plique-t-on à l’Ely­sée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.