Des ordres don­nés pour rou­ler plus vite

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - V.V.

Le té­moi­gnage in­ter­pelle. Se­lon nos in­for­ma­tions, quelques jours après le dé­raille­ment du TGV Est, un che­mi­not pré­sent dans la ca­bine de pi­lo­tage du train ac­ci­den­té confie aux gen­darmes qui l’au­di­tionnent qu’on lui a de­man­dé d’ef­fec­tuer les es­sais à une vi­tesse su­pé­rieure à celle au­to­ri­sée par le pro­to­cole. Le che­mi­not qui fait cette confi­dence n’est autre que le cadre trans­port trac­tion, c’est-à-dire le su­pé­rieur hié­rar­chique du conduc­teur. Il est char­gé de faire le lien entre le pi­lote du TGV et le chef d’es­sai ins­tal­lé à l’ar­rière du train. Aux en­quê­teurs, il ra­conte qu’on lui a or­don­né de rou­ler à une vi­tesse

maxi­male de 360 km/h alors que les es­sais en sur­vi­tesse ne peuvent dé­pas­ser la vi­tesse com­mer­ciale de 320 km/h + 10 %, soit 352 km/h.

Une de­mande faite par mail

L’ordre est ve­nu d’un in­gé­nieur ba­sé au Centre d’in­gé­nie­rie du Mans (CIM). Cet éta­blis­se­ment, qui em­ploie 300 per­sonnes, in­ter­vient comme ex­pert fer­ro­viaire pour le compte de la SNCF. Le CIM est no­tam­ment cé­lèbre pour avoir contri­bué à battre le re­cord du monde de vi­tesse sur rail en 2007, sur la ligne Pa­ris-Stras­bourg, avec une pointe à 574,8 km/h. Se­lon le che­mi­not, cet ordre fai­sait suite à une de­mande de Sys­tra, une fi­liale de la SNCF et de la RATP spé­cia­li­sée dans la concep­tion des in­fra­struc­tures de trans­port. Le cadre trac­tion ex­plique : « J’avais eu cette de­mande par mail il y a un mois. Je ne sou­hai­tais pas dé­pas­ser la vi­tesse de 352 km/h pour être conforme aux 10 % sup­plé­men­taires et je l’ai fait sa­voir par écrit à mon chef de pro­duc­tion Jé­rôme A. et j’en ai in­for­mé Phi­lippe F., le ré­fé­rent des es­sais. J’ai re­çu un cour­rier du CIM nous au­to­ri­sant

à rou­ler à 360 km/h. »

La rame d’es­sais du TGV Est a dé­raillé au point ki­lo­mé­trique 404, à 243 km/h sur une por­tion pré­vue à 176 km/h. Une par­tie du train est tom­bée dans le canal, en contre­bas d’un pont.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.