La France ga­gnée par la fo­lie Po­ké­mon

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - AY­ME­RIC RENOU

LA CHASSE est of­fi­ciel­le­ment ou­verte. Dis­po­nible en té­lé­char­ge­ment gra­tuit de­puis hier ma­tin, après un lan­ce­ment en France re­pous­sé de plu­sieurs jours « par res­pect » après l’at­ten­tat de Nice, le jeu sur smart­phones (Apple et An­droid) Po­ké­mon Go en­traîne dé­jà une vé­ri­table fièvre chez ses adeptes. Les plus ac­cros avaient dé­jà, par des moyens dé­tour­nés, réus­si à se pro­cu­rer le jeu qui uti­lise la géo­lo­ca­li­sa­tion et la tech­nique de la réa­li­té aug­men­tée pour af­fi­cher sur l’écran d’un smart­phone des images vir­tuelles de pe­tits monstres à tra­quer et dé­bus­quer dans d’in­nom­brables en­droits… comme s’ils étaient pré­sents dans la réa­li­té cap­tée par l’ob­jec­tif de l’ap­pa­reil.

Un en­goue­ment mon­dial

Avec la mise à dis­po­si­tion gra­tuite de l’ap­pli­ca­tion, té­lé­char­gée plus de 50 mil­lions de fois dans le monde sur les seuls smart­phones An­droid, ce sont des di­zaines de mil­liers de dres­seurs de Po­ké­mon qui se sont mis en chasse de­puis hier ma­tin. On en a croi­sé dans les nom­breux parcs p a r i s i e n s , n o t a mment s u r le Champ-de-Mars ou dans des fo­rêts fran­ci­liennes. Mais aus­si, par grappes de trois ou quatre, les yeux ri­vés sur leurs écrans, dé­am­bu­lant dans le bois de Vin­cennes où ont été si­gna­lés des Po­ké­mon ré­pu­tés rares. Le phé­no­mène est tel que l’hô­pi­tal uni­ver­si­taire de Lille (Nord) a pu­blié sur Twit­ter un mes­sage au ton hu- mo­ris­tique si­gna­lant l’ab­sence de « Pi­kaCHRU et com­pères dans les bâ­ti­ments du CHRU », fai­sant ré­fé­rence à Pi­ka­chu, le plus cé­lèbre des Po­ké­mon. Un mes­sage à but pré­ven­tif pour évi­ter que des chas­seurs de bes­tioles vir­tuelles viennent per­tur­ber les pa­tients.

A l’étran­ger, la Po­ké­mon-ma­nia a dé­jà pro­vo­qué quelques dé­bor­de­ments. Deux tou­ristes ja­po­nais ont été re­trou­vés en train de chas­ser à pied dans l’un des tun­nels routiers les plus dan­ge­reux de Bar­ce­lone. Deux jeunes ont éga­le­ment été ar­rê­tés à Ma­drid pour s’être in­tro­duits dans le quar­tier gé­né­ral de la Guar­dia Ci­vil, la po­lice mi­li­taire.

Sur­fant sur la nos­tal­gie, le jeu est sur­tout pra­ti­qué par des ados et de jeunes adultes ayant pas­sé des heures à jouer à Po­ké­mon dans leur en­fance. Une po­pu­la­tion dé­sor­mais ci­blée par cer­taines marques. McDo­nald’s in­cite ain­si les joueurs à ve­nir dans ses res­tau­rants pour y ins­tal­ler vir­tuel­le­ment des « Po­kés­tops », des zones où les joueurs peuvent ob­te­nir gra­tui­te­ment les pré­cieuses « Po­ké­balls » in­dis­pen­sables à la capture des mons­trueuses bé­bêtes. le­pa­ri­sien.fr Quelle res­pon­sa­bi­li­té ju­ri­dique ? Chasse géante au pied de la tour Eif­fel

Bor­deaux (Gi­ronde), hier. Les yeux ri­vés à leurs smart­phones, des jeunes ar­pentent la ville pour cap­tu­rer ces pe­tits monstres vir­tuels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.