Il af­fiche sa co­lère sur une pu­bli­ci­té

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - DIANE ANDRÉSY

« C’EST UNE CA­RI­CA­TURE pour faire pas­ser un mes­sage. Avec tout ce qui se passe, on a bien le droit d’ex­pri­mer notre ras-le-bol, non ? Nous, on ne dé­ca­pite pas des gens ! » Le gé­rant d’une en­tre­prise de pu­bli­ci­té de Sa­na­ry-sur-Mer (Var) a dé­li­bé­ré­ment af­fi­ché sa co­lère après l’at­ten­tat de Nice sur un pan­neau 4 x 3 im­plan­té sur une zone com­mer­ciale, à l’ouest de Tou­lon. « On at­tend le pro­chain at­ten­tat sans sa­voir si ce se­ra notre fa­mille ou celle du voi­sin ? Ma co­lère est aus­si celle de beau­coup de Fran­çais », clame-t-il. De­puis deux jours, des mil­liers de va­can­ciers passent de­vant et freinent pour lire le slo­gan : « Etat is­la­mique, fi­ché S, ra­di­ca­li­sé : ne rien trier, tout je­ter ».

Il n’en est pas à son coup d’es­sai

« Ce­la a le mé­rite d’être clair et re­flète une opi­nion as­sez ré­pan­due », glisse Da­mien, un ha­bi­tant. Sa­rah, une va­can­cière, n’est pas d’ac­cord. Pour elle, c’est une « pro­vo­ca­tion inu­tile en cette pé­riode de deuil. Ce­la ne sert à rien d’at­ti­ser les ten­sions ».

Du­rant le wee­kend, les po­li­ciers mu­ni­ci­paux o nt consta­té la pré­sence de ce pan­neau sau­vage sur une ar­tère très fré­quen­tée et la pré­fec­ture du Var a été aler­tée. Mais au­cune pour­suite n’a, pour l’ins­tant, été en­ga­gée.

L’an der­nier, sur un pan­neau de pu­bli­ci­té, l’af­fi­cheur s’était dé­jà illus­tré pour avoir de­man­dé au pré­sident de la Ré­pu­blique : « Chan­geons la loi ! La mort pour les ter­ro­ristes et leurs com­plices ». Mais lui as­sure « être apo­li­tique » et ne faire que re­layer un sen­ti­ment gé­né­ral.

A l’époque, il avait été en­ten­du par les forces de l’ordre puis­qu’il n’avait pas fait l’ob­jet de pour­suites, hor­mis un rap­pel à la loi. Cette fois, l’af­fi­cheur s’en­gage à ne lais­ser son pan­neau qu’une se­maine, « pour que le mes­sage passe ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.