Ma­tui­di pas en­core par­ti

PSG.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - FRÉ­DÉRIC GOUAILLARD

CE N’EST PAS une ré­vé­la­tion, plu­tôt une confir­ma­tion qui n’a pas vrai­ment dû sur­prendre Blaise Ma­tui­di, ac­tuel­le­ment en va­cances à Mia­mi (Etats-Unis). En ne fer­mant pas la porte à un dé­part de l’in­ter­na­tio­nal fran­çais, sa­me­di soir lors d’une con­fé­rence de presse té­lé­pho­nique, Unai Eme­ry s’est pla­cé dans les pas de ses di­ri­geants. « Il y a beau­coup de mi­lieux de ter­rain et on pour­rait, à un mo­ment don­né, se re­trou­ver dans une si­tua­tion où le joueur ( NDLR : Blaise Ma­tui­di) pour­rait par­tir, a confié l’en­traî­neur pa­ri­sien, des Etats-Unis où son équipe af­fron­tait la nuit der­nière l’In­ter Mi­lan en ou­ver­ture de l’In­ter­na­tio­nal Cham­pions Cup. Mais c’est un joueur fan­tas­tique et il ap­par­tient au PSG. Lo­gi­que­ment, je ne veux pas me pas­ser de grands joueurs. En tant que coach, je suis der­rière lui et j’at­tends son re­tour dans l’équipe. Les cir­cons­tances pour­raient chan­ger la donne, mais sur le prin­cipe, ce n’est pas ce que je veux. »

Une pré­fé­rence pour la Pre­mier League

Avant l’Eu­ro 2016, Nas­ser Al-Khe­laï­fi, le pré­sident pa­ri­sien, comme Oli­vier Lé­tang, le di­rec­teur spor­tif ad­joint avaient dé­jà ex­pri­mé à Ma­tui­di leur dé­sir de le con­ser­ver. Mais les pro­pos d’Eme­ry laissent en­tendre que le club ne s’op­po­se­ra pas à un dé­part si une offre son- nante et tré­bu­chante vient à se concré­ti­ser. Après cinq ans pas­sés dans la ca­pi­tale, l’in­ter­na­tio­nal tri­co­lore (29 ans) reste ten­té par une nou­velle aven­ture à l ’ étran­ger avec une pré­fé­rence pour la Pre­mier League an­glaise.

Sous contrat jus­qu’en 2018 avec Pa­ris, il n’a d’ailleurs pas en­ta­mé de dis­cus­sions pour une pro­lon­ga­tion de son bail mais n’a pas non plus de­man­dé for­mel­le­ment à quit­ter le club. « Je suis bien à Pa­ris, mais on ne sait pas de quoi de­main se­ra fait… On ne sait pas ce qui peut ar­ri­ver », nous avait-il confié dé­but mai. Pro­blème, pour l’ins­tant, Ma­tui­di n’a re­çu au­cune pro­po­si­tion éma­nant d’un top club an­glais — une de ses exi­gen- ces — qui se­rait ca­pable de payer son trans­fert et de lui ver­ser les 800 000 € brut men­suels qu’il per­çoit au PSG. Et les re­cru­te­ments de N’Go­lo Kan­té à Chel­sea et ce­lui à ve­nir de Paul Pog­ba à Man­ches­ter Uni­ted lui ferment pro­gres­si­ve­ment des portes de sor­tie in­té­res­santes. Le mi­lieu pa­ri­sien se­ra donc, se­lon toute vrai­sem­blance, de re­tour à l’en­traî­ne­ment au camp des Loges mar­di pro­chain. En at­ten­dant un mois d’août plus pro­pice ? le­pa­ri­sien.fr Le compte-ren­du du match PSG - In­ter Mi­lan sur notre site

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.