2017, an­née blanche fis­cale

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE -

La mise en place du pré­lè­ve­ment à la source — vaste pro­jet fis­cal du quin­quen­nat, cen­sé sim­pli­fier l’im­pôt — n’a ja­mais sem­blé au­tant ri­mer avec com­plexi­té. Mais la grande ques­tion de­meure : au­ra-t-on une an­née sans im­pôts ? La ré­ponse reste oui, en quelque sorte… En 2017, le contri­buable paie­ra en ef­fet l’im­pôt qu’il doit sur les re­ve­nus de 2016. Puis, en 2018, il s’ac­quit­te­ra de l’IR sur les re­ve­nus 2018. En clair : ses re­ve­nus 2017 ne se­ront pas taxés. Pas anec­do­tique… en pleine an­née élec­to­rale ! « Faux », se dé­fend le gou­ver­ne­ment, dé­men­tant toute stra­té­gie élec­to­ra­liste. « Des gar­de­fous se­ront mis en place pour évi­ter que les contri­buables n’op­ti­misent leurs im­pôts », as­sure Ber­cy. Par exemple, pour em­pê­cher les ef­fets d’au­baine et les abus, les re­ve­nus 2017 fe­ront tout de même l’ob­jet d’une dé­cla­ra­tion. Celle-ci don­ne­ra même lieu à l’émis­sion d’un avis d’im­po­si­tion, an­nu­lé en­suite. M.PE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.