Qui a tué la bou­lan­gère de Car­maux ?

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - Car­maux (Tarn) De notre cor­res­pon­dante AR­MELLE PARION

« LES CRIMES ont tou­jours lieu l’été… », lâche Alain Es­pié, le maire de Car­maux, 10 000 ha­bi­tants, où une em­ployée du Four­nil du Sé­ga­la a été re­trou­vée morte sa­me­di, peu avant 10 heures le ma­tin. Ma­ry­line Blon­deau, 53 ans, a pro­ba­ble­ment été poi­gnar­dée, au mo­ment où elle s’ap­prê­tait à par­tir faire sa tour­née de li­vrai­son de pain, dans les en­vi­rons. Se­lon le par­quet d’Al­bi, le corps por­tait des bles­sures pro­vo­quées par « une arme tran­chante de type cou­teau ».

C’est le pa­tron de la bou­lan­ge­rie, aler­té par des clients in­quiets de ne pas avoir été li­vrés, qui a trou­vé la vic­time « al­lon­gée et cou­verte de sang, à cô­té de son vé­hi­cule », près d’un han­gar si­tué dans l’ar­riè­re­cour du ma­ga­sin. « Dans l’af­fo­le­ment, ma pre­mière ré­ac­tion a été d’ap­pe­ler un ami qui tra­vaille au com­mis­sa­riat et les pom­piers. C’est l’in­com­pré­hen­sion to­tale », a ajou­té le gérant sur la page Fa­ce­book de son com­merce. Dès sa­me­di, il a ren­du hom­mage à « une fille for­mi­dable, avec qui j’ai pu par­ta­ger dix­sept ans de col­la­bo­ra­tion ». Il fer­me­ra son com­merce le jour des fu­né­railles.

Un coup dur pour le vil­lage

In­ter­ro­gés, les voi­sins dont les fe­nêtres donnent sur l’ar­rière-cour de la bou­lan­ge­rie n’au­raient rien en­ten­du, se­lon une source pré­sente sur place après le drame. « Ma­ry­line va me man­quer, on dis­cu­tait bien toutes les deux quand elle ve­nait me li­vrer le pain. Sa­me­di, ça a été une sur­prise de ne pas la voir ar­ri­ver à ma mai­son. Je pen­sais qu’elle était ma­lade », té­moigne une cliente.

Mère de deux en­fants, Ma­ry­line Blon­deau ha­bi­tait Blaye-les-Mines, juste à cô­té de Car­maux. « On la voyait tous les jours. J’ai ap­pris la triste nou­velle alors que j’étais sur la route des va­cances. C’est un coup dur », re­con­naît le gérant du sa­lon de thé tout proche de la bou­lan­ge­rie. L’en­quête a été confiée au ser­vice ré­gio­nal de po­lice ju­di­ciaire (SRPJ) de Tou­louse et au com­mis­sa­riat de Car­maux. Elle s’oriente vers un as­sas­si­nat, mais jus­qu’à hier au­cune piste n’était pour­tant pri­vi­lé­giée. Les ré­sul­tats de l’autopsie étaient at­ten­dus hier dans la soi­rée ou ce ma­tin. L’agres­seur, quant à lui, est tou­jours re­cher­ché.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.