Le dé­cès d’Ada­ma Trao­ré reste in­ex­pli­qué

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - FR.N.

LE MÉ­DE­CIN LÉ­GISTE a ren­du son rap­port d’autopsie. Pour au­tant, l’ex­pert ne se pro­nonce pas sur les causes de la mort d’Ada­ma Trao­ré, le jeune homme de 24 ans dé­cé­dé mar­di 19 juillet après son in­ter­pel­la­tion à Beau­mont-sur-Oise (Vald’Oise). « L’ex­pert re­lève l’ab­sence de cause im­mé­diate du dé­cès », a confié hier lun­di l’avo­cat de la fa­mille Trao­ré, Me Fré­dé­ric Za­jac. Il ex­plique éga­le­ment avoir ob­te­nu du juge d’ins­truc­tion en charge du dos­sier une contre-autopsie. « Cette contre-ex­per­tise se­ra me­née par un col­lège d’ex­perts dans les tout pro­chains jours. » Une in­for­ma­tion ju­di­ciaire a été ou­verte par le par­quet de Pon­toise en re­cherche des causes de la mort. Les pre­mières consta­ta­tions des lé­gistes de l’ins­ti­tut mé­di­co-lé­gal de Garches (Hautsde-Seine) n’avaient pas re­le­vé de « traces de vio­lence si­gni­fi­ca­tives » sur le corps du jeune homme, qui se­lon eux souf­frait d’une « in­fec­tion très grave, tou­chant plu­sieurs or­ganes ». Mais le rap­port d’autopsie n’im­pute donc pas pour au­tant la mort d’Ada­ma à cette in­fec­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.