Pour les Bleuets, le plus dur com­mence

Aujourd'hui en France - - SPORTS - SYL­VIE DE MACEDO

ILS ONT FAIT MIEUX que leurs aî­nés. Deux se­maines après l’échec tri­co­lore en fi­nale contre le Por­tu­gal (1-0 a.p.), les Bleuets ont rem­por­té di­manche face à l’Ita­lie (4-0) l’Euro des moins de 19 ans. Une consé­cra­tion pour cette gé­né­ra­tion 1997 qui de­vra dé­sor­mais confir­mer sur la du­rée pour per­cer au plus haut ni­veau (ce qui n’est pas ac­quis, sur les Tri­co­lores vain­queurs de l’Euro des moins de 19 ans en 2010, seule­ment trois ont été convo­qués en équipe de France A : Griez­mann, La­ca­zette et Gre­nier).Dans ce groupe de 18 joueurs di­ri­gés par Lu­do­vic Ba­tel­li, deux seule­ment n’ont pas en­core de contrat pro­fes­sion­nel avec leur club. Il s’agit du deuxième gar­dien des Bleuets, le Nan­tais Quen­tin Braat et du dé­fen­seur de Tou­louse Clé­ment Mi­che­lin, ti­tu­laire à quatre re­prises lors de la com­pé­ti­tion. Les autres sont dé­jà tous en­trés dans le monde pro­fes­sion­nel… avec pour l’ins­tant plus ou moins de réus­site.

Au­gus­tin, Mbap­pé : les stars !

Cer­tains sont par­ve­nus à per­cer (un peu) en club. C’est le cas du Pa­ri­sien Jean-Ké­vin Au­gus­tin, meilleur bu­teur du tour­noi (6 buts). Après avoir dis­pu­té 18 matchs la sai­son der­nière avec le PSG, il au­ra une nou­velle oc­ca­sion de se mettre en lu­mière cette sai­son en tant que troi­sième at­ta­quant der­rière Ca­va­ni et sa fu­ture dou­blure. L’autre star de cette équipe tri­co­lore, Ky­lian Mbap­pé avait dé­jà fait par­ler de lui en Ligue 1 lors de ses 11 matchs dis­pu­tés avec Mo­na­co. Le tout à seule­ment 17 ans ! Le gar­dien Ber­nar­do­ni (21 matchs avec Troyes puis Bor­deaux), le dé­fen­seur Diop (23 matchs avec Tou­louse), ce­lui de Nice Bos­ca­gli (15 matchs), l’ai­lier Blas (14 matchs avec Guin­gamp), sont éga­le­ment des ta­lents connus de notre cham­pion­nat. A So­chaux (L 2), On­gué­né et Fuchs ont eux ga­gné l’an der­nier une place de ti­tu­laire tan­dis que Mar­cus Thu­ram a dis­pu­té une pe­tite ving­taine de matchs.

D’autres peinent en re­vanche à dé­col­ler dans leur for­ma­tion res­pec­tive. Ge­lin et Po­ha à Rennes, Kwa­teng et Ha­rit à Nantes, Fai­tout Maouas­sa à Nan­cy, Tou­sart à Lyon et Aye à Auxerre ont sur­tout été can­ton­nés au banc l’an pas­sé ou en­voyés en ré­serve. Cer­tains des Bleuets les moins en vue (no­tam­ment le mi­lieu lyon­nais, Tou­sart, le dé­fen­seur tou­lou­sain Mi­che­lin et l’at­ta­quant nan­tais, Ha­rit) ont tou­te­fois dé­mon­tré lors de ce tour­noi qu’ils pou­vaient dé­sor­mais pré­tendre à un rôle plus im­por­tant dans l’élite du foot­ball.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.