Des pro­po­si­tions chocs

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - C.D.S.

LA RÉ­CENTE PRO­LON­GA­TION de l’état d’ur­gence a été l’oc­ca­sion de vo­ter de nom­breuses dis­po­si­tions an­ti­ter­ro­ristes. Mais à droite, d’autres pro­po­si­tions — par­fois ra­di­cales, et pour cer­taines ju­gées an­ti­cons­ti­tu­tion­nelles — sont émises avec de plus en plus d’in­sis­tance par la droite et le FN. Voi­ci les prin­ci­pales.

En­fer­mer (comme le de­mande Laurent Wau­quiez) ou as­si­gner à ré­si­dence avec un bra­ce­let élec­tro­nique (pour Ni­co­las Sar­ko­zy) les dji­ha­distes pré­su­més fi­chés S, c’est-àdire fai­sant l’ob­jet d’une sur­veillance. Et ce, sans qu’ils aient com­mis d’in­frac­tions pé­nales.

Pos­si­bi­li­té de re­cou­rir à la ré­ten­tion ad­mi­nis­tra­tive des Fran­çais re­ve­nant de Sy­rie (Alain Jup­pé). D’autres évoquent la créa­tion d’un dé­lit de sé­jour pour les per­sonnes ayant été par exemple en Sy­rie ou en Irak re­joindre les rangs dji­ha­distes.

Em­pê­cher la sor­tie de pri­son des condam­nés pour ter­ro­risme à l’is­sue de leur peine, si elles sont en­core consi­dé­rées comme dan­ge­reuses. Na­tha­lie Kos­cius­ko-Mo­ri­zet sou­haite no­tam­ment la per­pé­tui­té réelle et, comme la plu­part, l’iso­le­ment des dé­te­nus ra­di­ca­li­sés.

Cri­mi­na­li­ser la consul­ta­tion des sites prô­nant le dji­had (Ni­co­las Sar­ko­zy).

Fer­mer toutes les mos­quées ju­gées ra­di­cales et ex­pul­ser les imams étran­gers sus­pects de sym­pa­thies dji­ha­distes. Fran­çois Fillon dé­fend le pla­ce­ment sous contrôle ad­mi­nis­tra­tif des prê­cheurs is­la­miques.

Ré­ta­blir la double peine et ex­pul­ser les étran­gers fi­chés (Bru­no Le Maire).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.