Rio sous haute sur­veillance

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Rio de Ja­nei­ro M.J.

Em­bus­qués der­rière la porte d’une rame de train à l’ar­rêt, deux faux ter­ro­ristes lour­de­ment ar­més tirent des balles à blanc en di­rec­tion de mi­li­taires qui s’ap­prochent sur le quai. Ils viennent d’ac­tion­ner une bombe ar­ti­sa­nale dans une des voi­tures et re­tiennent des pas­sa­gers en otages. En contre­bas, un autre groupe de mi­li­taires avance dis­crè­te­ment sur les rails et se po­si­tionne face aux in­di­vi­dus ar­més. « Les ter­ro­ristes ne peuvent plus avan­cer. Le pé­ri­mètre est dé­sor­mais bou­clé. Toutes les autres sta­tions du ré­seau ont été fer­mées et les pas­sa­gers éva­cués », ex­plique un of­fi­ciel de l’ar­mée dans un mi­cro. « Après une éva­lua­tion de la si­tua­tion, le centre de com­man­de­ment dé­cide d’ac­tion­ner les forces spé­ciales. » Quelques mi­nutes plus tard, une uni­té d’élite des­cend d’un hé­li­co­ptère. Les in­di­vi­dus ar­més sont neu­tra­li­sés. L’opé­ra­tion est un suc­cès.

En contact ré­gu­lier avec les au­to­ri­tés fran­çaises

Si­tuée à proxi­mi­té d’un des pôles olym­piques, la gare fer­ro­viaire de Deo­do­ro, dans la zone ouest de Rio, a ac­cueilli, voi­ci une di­zaine de jours, le plus grand exer­cice d’opé­ra­tion an­ti­ter­ro­riste me­né dans la ville. Près de 1 000 po­li­ciers, mi­li­taires, agents de sé­cu­ri­té et ci­vils ont par­ti­ci­pé à cette si­mu­la­tion, pré­vue de­puis six mois par le plan de sé­cu­ri­té olym­pique pour tes­ter l’ef­fi­ca­ci­té de co­or­di­na­tion de toutes les forces ar­mées bré­si­liennes qui se­ront mo­bi­li­sées pen­dant la com­pé­ti­tion. « Toutes nos troupes sont prêtes à faire face à la me­nace ter­ro­riste qui pèse sur la com­pé­ti­tion », a sou­li­gné, sa­tis­fait, le com­man­dant Luiz Fer­nan­do De­lage lors d’une confé­rence de presse à la fin de l’exer­cice. « La sy­ner­gie est notre mot d’ordre. Nous sommes no­tam­ment en contact ré­gu­lier avec les au­to­ri­tés fran­çaises pour af­fi­ner notre or­ga­ni­sa­tion. » Dès le len­de­main de l’at­ten­tat de Nice, le Bré­sil a an­non­cé le ren­for­ce­ment de son dis­po­si­tif de sé­cu­ri­té. De­puis l’ou­ver­ture du vil­lage olym­pique, di­manche, 85 000 mi­li­taires et po­li­ciers ont été dé­ployés pour sur­veiller les aé­ro­ports, les ins­tal­la­tions spor­tives et les rues de Rio.

Rio de Ja­nei­ro, le 16 juillet. Un sol­dat du­rant un exer­cice de si­mu­la­tion d’at­taque ter­ro­riste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.