Les aé­ro­ports de Nice et Lyon vont rap­por­ter 1,7 Md€ à l’Etat

L’Etat va cé­der ses 60 % du ca­pi­tal des troi­sième et qua­trième aé­ro­ports fran­çais qui passent sous pa­villon pri­vé.

Aujourd'hui en France - - ÉCONOMIE - Un cadre de Ber­cy MAT­THIEU PELLOLI

LE MI­NIS­TÈRE de l’Eco­no­mie a tran­ché. Ber­cy a décidé d’at­tri­buer 60 % du ca­pi­tal de l’aé­ro­port de Nice-Côte d’Azur (Alpes-Ma­ri­times), troi­sième en France avec 12 mil­lions de pas­sa­gers, au consor­tium for­mé par l’ita­lien At­lan­tia (65 %), as­so­cié à Ae­ro­por­ti di Ro­ma (10 %), et EDF (24,99 %). L’aé­ro­port de Lyon-SaintExu­pé­ry (Rhône), lui, qua­trième au clas­se­ment na­tio­nal avec 9 mil­lions de pas­sa­gers, re­vient à l’al­liance for­mée par Vin­ci Air­ports, ma­jo­ri­taire avec 51 %, la Caisse des dé­pôts et l’as­su­reur Pre­di­ca (Cré­dit agri­cole).

Pour Nice (conces­sion jus­qu’en 2047) et Lyon (jus­qu’en 2044), les vain­queurs de l’ap­pel d’offres ont res­pec­ti­ve­ment mis 1,222 Md€ et 535 M€ sur la table. Soit un mon­tant to­tal de 1,757 Md€. « Une très belle opé­ra­tion fi­nan­cière pour les fi­nances pu­bliques », se fé­li­cite un cadre de Ber­cy, alors que les si­gna­tures dé­fi­ni­tives de­vraient être ap­po­sées sur les contrats cet au­tomne. De fait, les prix at­teignent des som­mets. Ils cor­res­pondent à près de 22 fois le pro­fit gé­né­ré par l’ac­ti­vi­té de l’aé­ro­port de Nice et 21 fois le pro­fit gé­né­ré par l’ac­ti­vi­té de Lyon. A titre de com­pa­rai­son, à Tou­louse (Haute-Ga­ronne) en 2014, le vain­queur, un consor­tium chi­nois, l’avait em­por­té avec une offre — dé­jà re­cord, pour­tant ! — équi­va­lente à 18 fois le pro­fit gé­né­ré par l’ac­ti­vi­té. L’Etat, lui, en­tend uti­li­ser cette jo­lie ca­gnotte pour « d’autres opé­ra­tions stra­té­giques — no­tam­ment dans la fi­lière nu­cléaire — et se désen­det­ter », pré­cise-t-on dans l’en­tou­rage d’Emmanuel Ma­cron, le mi­nistre de l’Eco­no­mie.

La dé­ci­sion risque ce­pen­dant de faire grin­cer des dents en ré­gion lyon­naise. Laurent Wau­quiez (LR), le pré­sident de la ré­gion, avait en­ga­gé il y a quelques jours « un re­cours hié­rar­chique […] aux fins de dé­cla­rer sans suite la pro­cé­dure en­ga­gée ». Il n’a ma­ni­fes­te­ment pas été en­ten­du. Pour­sui­vra-t-il sa dé­marche de­vant les tri­bu­naux ad­mi­nis­tra­tifs ? La vente des aé­ro­ports — ce­lui de Lyon en tout cas — pour­rait alors af­fi­cher du re­tard au dé­col­lage…

« Une très belle opé­ra­tion pour les fi­nances pu­bliques »

Lyon (Rhône). Saint-Exu­pé­ry est le qua­trième aé­ro­port le plus fré­quen­té de France, avec 9 mil­lions de pas­sa­gers par an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.