Ville­bret

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

la bois­son, c’était der­rière lui », se dé­sole Phi­lippe Glo­mot.

Deux jours après le drame, les avis os­cil­lent à Ville­bret. Il y a ceux qui se sou­viennent de son dé­part de la mai­rie, en 2004. Mis en mi­no­ri­té et mi­né par une af­faire de prise illé­gale d’in­té­rêts. Et puis, sur­tout, cet in­ci­dent du 20 juin 2002. Ce jour-là, Jean Gra­vier me­nace son op­po­sant de tou­jours avec un cou­teau. Yves Per­not s’en sort grâce à l ’ i nter­ven­tion de son fils, qui neu­tra­lise le maire d’alors avec une bombe la­cry­mo­gène. In­ter­pel­lé quelques heures après, Jean Gra­vier pré­sente une al­coo­lé­mie de 2,66 g. Il éco­pe­ra de deux mois de pri­son avec sur­sis. Le fait reste ex­cep­tion­nel. Ci­tée dans le jour­nal « la Mon­tagne », une ha­bi­tante ra­conte s’être « dé­jà ac­cro­chée avec lui quand il était maire pour une his­toire de per­mis de construi- re », mais le dé­crit comme quel­qu’un d’« im­pul­sif, mais pas mé­chant ».

C’est aus­si l’avis de Phi­lippe Glo­mot. « Je ne lui connais­sais que deux pas­sions : la po­li­tique et les mo­tos an­ciennes. Rien ne lais­sait pré­sa­ger un tel geste, mais la vie des hommes a des tour­ments qu’on ne peut pas de­vi­ner. C’est quel­qu’un de pa­ra­doxal. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.