Cinq choses à sa­voir sur Tho­mas Meu­nier

Aujourd'hui en France - - SPORTS - FRÉ­DÉ­RIC GOUAILLARD F.G.

IL SE DIT « RA­VI » de ses dé­buts s ous l e maillot pa­ri­si en. Au­teur d’un dou­blé en ami­cal face au Real Ma­drid (3-1), Tho­mas Meu­nier (24 ans) a sur­pris son monde, à com­men­cer par lui-même. Dans le mi­lieu hy­per stan­dar­di­sé du f o o t bal l , l ’ i nt e r nat i o nal bel g e (9 sé­lec­tions) dé­note. L’oc­ca­sion était trop belle de vous pré­sen­ter ce grand gaillard (1,90 m) en cinq points. Une re­crue pas si in­at­ten­due. Sa convo­ca­tion avec la Bel­gique à l’Eu­ro 2016 et sa ré­vé­la­tion face à l’Eire (3-0) n’ont pas su­bi­te­ment ai­gui­sé l’ap­pé­tit du PSG. En réa­li­té, le club de la ca­pi­tale suit Tho­mas Meu­nier de­puis dé­jà un an et de­mi et son éclo­sion au plus haut ni­veau. Oli­vier Lé­tang, le di­rec­teur spor­tif ad­joint, s’était dé­jà en­tre­te­nu avec le joueur l’an der­nier, mais Pa­ris a décidé de pas­ser à l’at­taque fin juin de­vant l’af­flux de pré­ten­dants. Pos­tier puis pro­fes­sion­nel. Il n’était pas pro­gram­mé pour de­ve­nir pro­fes­sion­nel. Avant de re­joindre Bruges en 2011 à qua­si­ment 20 ans, le dé­fen­seur évo­luait à Vir­ton un club de 3e di­vi­sion belge et n’avait pas fré­quen­té les centres de for­ma­tion des grandes équipes. A 18 ans, au dé­but de sa car­rière, le jeune Meu­nier a tra­vaillé comme pos­tier pen­dant l’été et en­suite comme pré­pa­ra­teur de com­mandes pour une en­seigne d’équi­pe­ments au­to­mo­biles. Un des­si­na­teur hors pair. Le nou­veau la­té­ral du PSG a choi­si l’op­tion his­toire de l’art du­rant ses études, et il est doué en des­sin et ama­teur des grands peintres. Quand il jouait à Bruges, Win­sol, une firme spé­cia­li­sée en stores et spon­sor du club, a fla­shé sur son coup de crayon et lui a de­man­dé de créer un nou­veau de­si­gn pour sa marque. Ces trois mo­tifs bap­ti­sés « hyp­nose », « toast » et « cubes » ont en­suite été dé­cli­nés sur di­vers pro­duits de Win­sol. Un po­ly­glotte in­sa­tiable. Né en Wal­lo­nie, il parle le fran­çais mais il maî­trise aus­si le néer­lan­dais ap­pris lors de ses cinq sai­sons pas­sées à Bruges. Il ne s’est pas conten­té de ces deux langues et, la sai­son der­nière, il sui­vait des cours d’an­glais avec un pro­fes­seur par­ti­cu­lier pour par­faire ses connais­sances. Un me­neur de jeu re­con­ver­ti. En D 3 belge, il évo­luait comme me­neur de jeu. Mais lors de sa deuxième sai­son à Bruges, en 2012-2013, l’en­traî­neur es­pa­gnol Juan Carlos Gar­ri­do dé­cide de le faire re­cu­ler et l’ins­talle au poste d’ar­rière droit dans un 4-3-3.

Il n’en bou­ge­ra plus et y fait par­ler sa puis­sance et sa tech­nique avec bon­heur, comme mer­cre­di face au Real Ma­drid. Les mé­dias es­pa­gnols se sont fait l’écho hier d’un in­té­rêt du PSG pour Je­sé Ro­dri­guez, l’at­ta­quant du Real Ma­drid qui pour­rait être re­cru­té comme dou­blure d’Edi­son Ca­va­ni. Se­lon la ra­dio Ca­de­na Ser, les deux clubs se­raient dé­jà en­trés en dis­cus­sions pour un prêt de l’at­ta­quant de 23 ans, en contrat jus­qu’en 2017 mais en phase de re­né­go­ca­tion pour une pro­lon­ga­tion. Au PSG, on confirme cette op­tion va­li­dée par Unai Eme­ry, le coach pa­ri­sien. En trois sai­sons au plus haut ni­veau à Ma­drid où il a tou­jours vé­cu dans l’ombre du trio d’in­dé­bou­lon­nables (Ro­nal­do, Ben­ze­ma, Bale), le na­tif des Ca­na­ries a eu le temps de prendre de l’épais­seur et de goû­ter à la Ligue des cham­pions. Il avait d’ailleurs joué deux fois face au PSG (0-0 et 1-0 pour Ma­drid à do­mi­cile) l’an der­nier. Je­sé qui a plus sou­vent évo­lué sur les cô­tés que dans l’axe, n’est pas un pur bu­teur. En trois ans, il n’a ja­mais ins­crit plus de 8 buts (sai­son 2013-2014) et seule­ment 6 la sai­son der­nière en 38 matchs. Mais c’est un ath­lète puis­sant, et mer­cre­di soir à Co­lum­bus (Etats-Unis), c’est en com­met­tant une faute sur l’Es­pa­gnol que Thia­go Sil­va s’est bles­sé à la hanche droite. Le ca­pi­taine, qui pas­sait hier ma­tin des exa­mens, est for­fait pour le der­nier match face à Lei­ces­ter à Car­son (Ca­li­for­nie) sa­me­di.

Je­sé, c’est du sé­rieux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.