Ti­mone Ek, re­çu cinq sur cinq

Im­pé­rial cette an­née en Ita­lie et en Nor­vège, TI­MONE EK re­vient sur notre sol avec des am­bi­tions jus­ti­fiées. Un nou­veau suc­cès est à sa por­tée.

Aujourd'hui en France - - SPORT HIPPIQUE - STÉ­PHAN FLOURENT

TROI­SIÈME pour son unique ten­ta­tive sur notre sol en jan­vier 2015, TI­MONE EK (n°8) a été contraint de se re­qua­li­fier au prin­temps, un exa­men de pas­sage qu’il a réus­si avec brio sur la piste de Caen en 1'13 ''8. De­puis, il a enr egi s t r é quatre vi c t oi r es pour au­tant de sor­ties. Vé­ri­table spé­cia­liste des dé­parts lan­cés, il est en passe de pour­suivre sa mois­son mal­gré son nu­mé­ro dé­fa­vo­rable à l’ex­té­rieur de la pre­mière ligne.

TO­NY voit triple. Contrai­re­ment à notre fa­vo­ri, ce pen­sion­naire des frères Mar­tens est très bien lo­ti der­rière la voi­ture avec son cou­loir n°3. Lau­réat de ses der­nières sor­ties sur le par­cours clas­sique des 2 700 mètres de la grande piste de Vin­cennes, il a les moyens de faire aus­si bien pour son re­tour sur une dis­tance ré­duite, sur­tout qu'il se pré­sente pieds nus pour la pre­mière fois.

TRADERS re­vient aux af­faires. La qua­li­té de ce fils de READY CASH est evi­dente comme l’at­testent ses deux suc­cès si­gnés cet hi­ver à Vin­cennes. Le 31 jan­vier sur 2 100 mètres, il a no­tam- ment de­van­cé CAÏD GRIFF, CAHAL DES RIOULTS et CALITA WOOD. Contraint de par­tir dé­sor­mais de la deuxième ligne et dé­ce­vant lors de ses der­nières pres­ta­tions, il se­rait néan­moins ha­sar­deux de faire fi de ses chances.

CAÏD joue les gros bras. Sans par­ve­nir à s’im­po­ser, CAÏD GRIFF (n°7) s’est re­mar­qua­ble­ment com­por­té lors de ses quatre der­nières sor­ties. Qua­trième du Cri­té­rium des 4 Ans dans le sillage de CAHAL DES RIOULTS, il vient de- puis de su­bir la loi de CALITA WOOD le 16 juillet sur cette piste. Le rac­cour­cis­se­ment de la dis­tance ne lui po­se­ra pas de pro­blème puis­qu’il a dé­bu­té sa car­rière par un suc­cès sur ce tra­cé.

L e r e n o u v e a u d e C AL I T A WOOD (n°6). À 76 ans, Jean-Pierre Du­bois n’a rien per­du de sa su­perbe. La preuve avec la vic­toire de sa pen­sion­naire, le 16 juillet, dans le Prix du Louvre. Im­pres­sion­nante par sa fin de course, elle peut en­vi­sa­ger le dou­blé avec sé­ré­ni­té et confir­mer ain­si son re­tour au pre­mier plan.

CAHAL et un quar­té d’out­si­ders. Mal­gré son cou­loir piège, CAHAL DES RIOULTS (n°1) peut réus­sir ses pre­miers pas sur cet an­neau. Troi­sième du Cri­té­rium des 4 Ans, il se­ra vu de­vant TUONOBLU REX ( n° 9), confié aux mains ex­pertes de Franck Ni­vard, ce qui peut lui per­mettre de dé­jouer son nu­mé­ro piège. Quant à TOSELAND KYU (n°11) et CADUCEUS DES BAUX (n°10), ils sont ca­pables de bien faire mal­gré leur nu­mé­ro dé­fa­vo­rable. COMBATTANTE (n°5) est mieux pla­cée.

Vin­cennes, le 25 jan­vier 2015. TI­MONE EK se rend au dé­part du Prix Léo­pold Ver­ro­ken (Gr. III), dont il fi­ni­ra troi­sième.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.