Le tueur se ronge les ongles

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CH­RIS­TOPHE LEVENT

ED­WARD WAR­REN a de vi­laines ma­nies. Celle de se ron­ger les ongles, par exemple. Mais aus­si celle de kid­nap­per des hommes ou des femmes qui par­tagent ce pas­se­temps, de leur dé­vo­rer le bout des doigts avant de les tuer… Au mo­ment de son ar­res­ta­tion, ce­lui qu’on sur­nomme « The Nail­bi­ter », tra­dui­sez « le ron­geur d’ongles », est soup­çon­né de 46 meurtres, rien qu’en Ca­li­for­nie. Le blon­di­net à la mèche re­belle a une ex­cuse : il est né à Bu­ckar o o , Ore­gon, une pe­tite ville qui a don­né nais­sance à pas moins de 16 des plus dan­ge­reux tueurs en sé­rie des Etats-Unis. Pro­fi­leur au FBI, l’agent Ca­roll, qui a réus­si à coin­cer War­ren, n’a qu’une ob­ses­sion : per­cer le mys­tère de cette concen­tra­tion de monstres dans ce bled per­du. Finch, agent de la NSA, doit le re­joindre sur place pour l’ai­der à ré­soudre cette énigme. Mais quand il ar­rive, son ami a dis­pa­ru… En re­vanche, sa pré­sence sur place et son en­quête vont ré­veiller, au sens propre, les vieux dé­mons de Bu­cka­roo, du « brû­leur de livres » au « tueur des crânes », en pas­sant par « le duo ter­rible ».

Sur­ti­tré « L’en­fer a un nom », ce co­mic amé­ri­cain, th­riller an­gois­sant si­gné William­son et Hen­ders o n, d e - vrait r avir ceux qui aiment jouer à se faire peur. Très réus­si gra­phi­que­ment, il ré­serve au fil des pages un vrai lot de sur­prises et de re­bon­dis­se­ments. Bien sûr, l’hé­mo­glo­bine coule à flots et les ha­choirs à viande sont de sor­tie. Mais l’hu­mour n’est ja­mais bien loin, y com­pris dans la bou- che des tueurs en sé­rie. La cri­tique so­ciale de l’Amé­rique pro­fonde, par­ta­gée entre ré­pul­sion et fas­ci­na­tion pour ces se­rial-killers, non plus. Un vrai pe­tit ré­gal, dans l’es­prit des films de Da­vid Fin­cher (« Se­ven », » Zo­diac »…) ou de la sé­rie TV « Dex­ter », élu meilleur co­mic d’hor­reur en 2014 par le ma­ga­zine « USA To­day ».

Très réus­sie gra­phi­que­ment, cette bande des­sin­née ré­serve au fil des pages un vrai lot de sur­prises et de re­bon­dis­se­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.