A Au­sch­witz, le mot du pape

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR -

Au­sch­witz (Po­logne), hier. « Sei­gneur, par­don pour tant de cruau­té. » Si le pape a gar­dé le si­lence hier en se re­cueillant, il a écrit ce mot dans le livre d’or du camp de la mort. Lui qui, le jour de son ar­ri­vée aux JMJ à Cra­co­vie, a évo­qué un monde en guerre, a sans doute — au-de­là de ses prières pour les vic­times de la Shoah — fait une nou­velle ré­fé­rence à l’ac­tua­li­té. Un res­ca­pé du camp na­zi, Alo­j­zy Fros, au­rait tou­te­fois sou­hai­té que le pape lui parle de la si­tua­tion en Eu­rope. « Des choses hor­ribles se passent au­jourd’hui, par­fois pires qu’à Au­sch­witz, comme la mort de ce prêtre égor­gé dans son église », en France, a-t-il es­ti­mé. La prière du pape Fran­çois au camp d’Au­sch­witz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.