« Il n’y a pas de li­mites »

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - V.MD.

LE DÉ­FI de Luke Ai­kins, Sé­bas­tien Cham­bet, 37 ans, cham­pion du monde de chute l i bre en 2010 et 2012, le trouve sans grand in­té­rêt. « Ce­la n’ap­porte rien à notre dis­ci­pline, c’est sur­tout un gros coup mé­dia­tique et mar­ke­ting », juge cet en­traî­neur de l’équipe de France de pa­ra­chu­tisme. « Je n’aime pas ce cô­té cas­cade. Et d’un point de vue scien­ti­fique, c’est vide. » A ses yeux d’ex­pert, l’odys­sée de l’Amé­ri­cain n’est « pas tech­ni­que­ment très dif­fi­cile. La dif­fi­cul­té pour Ai­kins ré­side dans le men­tal, il n’a pas droit à l’er­reur. Mais il est ex­pé­ri­men­té, pré­pa­ré, il ne risque pas sa vie », pense-t-il.

Ex­plo­ra­teur, mé­de­cin et écri­vain, Jean-Louis Etienne est, lui aus­si, ré­ser­vé. Le pre­mier homme à avoir at­teint le pôle Nord en so­li­taire, en 1986, juge qu’avec ce type d’ex­ploit « on veut al­ler plus vite et plus loin. Mais on est plus dans l’in­ten­si­té du phé­no­mène que dans la prise de risques seule, même si cette der­nière est plus in­tense et les per­for­mances tou­jours courtes et plus brusques, pour battre des re­cords dé­jà éta­blis ».

Des ex­ploits des­ti­nés avant tout à faire le buzz ? « La quête du dé­pas­se­ment de soi conduit sou­vent à vou­loir être re­con­nu et per­met la mé­dia­ti­sa­tion, ré­pond Jean-Louis Etienne. Il y a tou­jours des fê­lés pour vou­loir at­teindre de telles per­for­mances, ça fait par­tie de la na­ture hu­maine. Les ré­seaux so­ciaux, l’au­to­mé­dia­ti­sa­tion et, par là même, l’au­to­sa­tis­fac­tion contri­buent à ce phé­no­mène. Quand quel­qu’un a fait le buzz en chu­tant de 10 000 m, un autre vou­dra al­ler plus loin en chu­tant à 12 000 m. »

Quelles sont alors les li­mites ? « Il n’y a pas de li­mites pour le mo­ment, es­time l’ex­plo­ra­teur. Les per­sonnes qui tentent ces aven­tures ex­trêmes savent ce qu’elles font, et connaissent la prime de risques. C’est presque un choix de vie. On conti­nue à al­ler tou­jours plus loin. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.