La bou­lan­gère a été poi­gnar­dée par son ex-ami

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS -

UN HOMME DE 51 ANS, dont l’iden­ti­té n’a pas été ré­vé­lée, a été écroué hier soir, sus­pec­té d’avoir poi­gnar­dé à mort une bou­lan­gère de 53 ans à Car­maux (Tarn). Ma­ry­line Blon­deau avait été re­trou­vée sans vie, dans la re­mise de la bou­lan­ge­rie où elle tra­vaillait sa­me­di ma­tin, par ses col­lègues aler­tés par des clients qui n’avaient pas été li­vrés lors de sa tour­née quo­ti­dienne.

L’au­top­sie a confir­mé qu’elle était dé­cé­dée de plu­sieurs coups de cou­teau por­tés au tho­rax, mais n’avait su­bi au­cune autre vio­lence. Signe pour les en­quê­teurs de la PJ de Tou­louse qu’elle n’avait pas été la vic­time d’un bra­queur ou d’un rô­deur, mais plu­tôt d’un membre de son en­tou­rage. Quelques jours avant le drame, elle avait confié à ses proches, rap­pe­lait hier « la Dé­pêche du Mi­di », qu’elle se sen­tait « sui­vie, épiée, me­na­cée ».

Di­manche, l’homme, ex-pe­tit ami de la bou­lan­gère, avait été pla­cé en garde à vue, mais re­mis en li­ber­té le len­de­main. Mer­cre­di ma­tin, les po­li­ciers sont à nou­veau al­lés l’in­ter­pel­ler chez lui à Blayeles-Mines et l’ont conduit dans les lo­caux de la po­lice ju­di­ciaire de Tou­louse, pour le pla­cer à nou­veau en garde à vue. Il a en­suite été pré­sen­té hier après­mi­di à un juge d’ins­truc­tion qui l’a mis en examen pour as­sas­si­nat. Une source proche de l’en­quête pré­ci­sait hier soir que le mo­bile du crime se­rait « sen­ti­men­tal » et consé­cu­tif à une rup­ture.

En bref

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.