Gîte et cou­vert dans le Mé­doc

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR -

Il est 21 h 30, j’ar­rive en­fin à Saint-Ch­ris­to­ly-Mé­doc (Gi­ronde) après huit heures de route et 750 km. J’ai trou­vé ce cam­ping mé­do­cain à 3 € la nuit (10 € pour un cam­ping-car). Pour ce prix, Etienne For­rest, le pro­prié­taire du jar­din, four­nit la tente. En face de l’es­tuaire de la Gi­ronde, sa vieille bâ­tisse abrite le club de voile dont il est le pré­sident. Af­fa­mé, je dé­couvre avec sou­la­ge­ment que l’as­so­cia­tion « O voiles », qui gère le site, four­nit aus­si le cou­vert, sous la forme de me­nus gour­mets à des ta­rifs ca­nons : 9 € pour une en­trée, un plat et un des­sert. Etienne For­rest est en­tou­ré d’une équipe de sept vo­lon­taires, dont cinq bé­né­voles. Les deux cui­si­niers sont pro­fes­sion­nels. L’un des deux tra­vaille chez le chef étoi­lé Joël Ro­bu­chon à Mo­na­co le reste de l’an­née.l’ « L’ob­jec­tif est de faire re re­vivre le vil­lage en créant du lien s so­cial. Il y a un mé­lange entre riches p pro­prié­taires de châ­teaux lo­caux, o ou­vriers et tou­ristes. Tout le monde é échange et dis­cute dans la bonne h hu­meur. C’est ma plus belle réus­site », se fé­li­cite Etienne For­rest.

Dé­li­cieuxD et convi­vial

« Re­cord bat­tu, lance fiè­re­ment un ser­veur. On a ser­vi 65 cou­verts ce soir. » Une fois at­ta­blé, je com­prends très vite les rai­sons d’une telle réus­site. Le dî­ner est dé­li­cieux. « Nous ve­nons parce que c’est convi­vial, fa­mi­lial et simple. Un contact di­rect qu’il n’y a plus dans les res­tau­rants clas­siques », as­sure Flo­rence, tou­riste ori­gi­naire de Be­san­çon, dans le Doubs, en com­pa­gnie de ses en­fants et de plu­sieurs amis. La soi­rée se fi­nit vers 2 heures. Heu­reu­se­ment, je n’ai que 20 m à faire jus­qu’à ma tente. Si le res­tau­rant fait un ta­bac, Etienne For­rest re­grette qu’il n’en soit pas de même cô­té cam­ping. « Je n’ai re­çu que six ou sept per­sonnes à dor­mir de­puis dé­but juillet », pré­cise-t-il. De mon cô­té, je m’en­dors ra­vi de cette ex­cel­lente soi­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.