En ba­teau sur le lac d’Hour­tin

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR -

Mar­di 26 juillet. J’ai ren­dez- ren­dez-vous vous à 11 heures pour une ba­lade en ba­teau sur le lac d’Hour­tin. JeanJacques, 67 ans et pro­prié­taire d’un voi­lier à mo­teur ap­pe­lé « la Ma­hi­na », du nom d’une ville ta­hi­tienne, pro­pose des sor­ties à la jour­née pour 10 € par per­sonne. « C’est juste pour le plai­sir de faire dé­cou­vrir mon ba­teau », af­firme le re­trai­té, qui a tra­vaillé qua­rante ans dans l’au­to­mo­bile. « La ré­ser­va­tion paie uni­que­ment l’es­sence. »

J’em­barque pour un moment unique. Nous na­vi­guons sur une eau tur­quoise, bor­dée de pe­tites criques de sable fin. Le tout sans vis-à-vis. « Les Sey­chelles à la fran­çaise », d’après le mor­du de na­vi­ga­tion. A bord, j’ap­prends à te­nir la barre pen­dant que Jean-Jacques hisse la voile, une ex­pé­rience par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­ciable pour le no­vice que je suis. On « casse la croûte », dixit Jean-Jacques, sur le ba­teau avec les pro­duits ache­tés le ma­tin même dans le ma­ga­sin du coin. « Je de­mande aux in­vi­tés de pré­voir le dé­jeu­ner parce que je ne sais pas cui­si­ner, ex­plique-t-il. Et puis, ça crée une am­biance convi­viale pour échan­ger. »

Jean-Jacques se ré­vèle un ex­cellent guide, qui sait trans­mettre sa pas­sion. « Je m’en­nuie seul sur le ba­teau. Je fais ce que j’au­rais ai­mé qu’on m’offre dans ma jeu­nesse. » Il laisse le choix aux clients de me­ner la jour­née comme ils le sou­haitent, entre tour du lac ou far­niente, avec bai­gnade à vo­lon­té, dans un dé­cor de carte pos­tale. Le coup de coeur de mon pé­riple.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.