Si­lence, ma­gné­to !

VI­DÉO. Le der­nier ma­gné­to­scope du monde sor­ti­ra ces jours-ci des usines ja­po­naises Fu­nai, qui stoppent leur pro­duc­tion. La fin d’une époque, et d’une tech­no­lo­gie qui a ré­vo­lu­tion­né notre consommation cultu­relle.

Aujourd'hui en France - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - CHAR­LOTTE MOREAU

HONNÊTEMENT, qui au­rait en­core l’idée sau­gre­nue d’ache­ter un ma­gné­to­scope neuf ces temps-ci ? Et pour­tant, quand le ja­po­nais Fu­nai, der­nier fa­bri­cant au monde, a an­non­cé il y a dix jours qu’il ces­sait de pro­duire des ma­gné­to­scopes à la fin du mois de juillet, une douce nos­tal­gie a souf­flé sur les mé­dias et les ré­seaux so­ciaux… convo­quant les sou­ve­nirs d’une en­fance au mi­lieu des VHS, où l’on col­lec­tion­nait les ja­quettes de films dans l’heb­do­ma­daire « Té­lé K7 » ou bi­douillait ses en­re­gis­tre­ments dans sa chambre.

Pour­tant, les chiffres sont sans ap­pel : 75 000 ma­gné­to­scopes ven­dus en 2015 par Fu­nai sous dif­fé­rentes marques (dont Sa­nyo), contre 15 mil­lions d’uni­tés au dé­but des an­nées 2000. L’ex­tinc­tion était pro­gram­mée, alors que Pa­na­so­nic s’était dé­jà re­ti­ré du mar­ché en 2012.

Le DVD, puis le Blu-ray et la VOD ont beau s’être im­po­sés de­puis plus de dix ans, il y a comme une page d’his­toire qui se tourne. Celle d’un rap­port qua­si fé­ti­chiste à la vi­déo. Un nou­veau mur tombe face au tsu­na­mi du tout-nu­mé­rique et de la dé­ma­té­ria­li­sa­tion, qui ont dé­jà bou­le­ver­sé l’univers de la pho­to et de la mu­sique. Comme dans le block­bus­ter « Pa­ci­fic Rim », en 2013, où c’est un ro­bot ana­lo­gique qui réus­sit à vaincre des aliens plu­tôt que son ho­mo­logue hy­per-so­phis­ti­qué, il se trouve dé­jà des ar­dents pas­sion­nés de la VHS pour dé­fendre ses mé­rites face au DVD. Mais ils sont moins d’ordre tech­nique que cultu­rel. « Con­trai­re­ment à une idée ré­pan­due, une bande VHS est plus fra­gile qu’un DVD et ne met que trois ans à se dé­té­rio­rer », pré­cise Sa­bine Pa­glia­ruc­ci, de l’INA (lire ci-des­sous). Et alors qu’il est simple comme bon­jour d’en­re­gis­trer une émis­sion ou un film sur son disque dur, l’ar­gu­ment mas­sue du ma­gné­to­scope, c’est plu­tôt le pa­tri­moine au­quel il don­nait ac­cès.

Au­cun chef-d’oeuvre ab­so­lu ne dis­pa­raî­tra avec lui, mais ces VHS mai­son ou de contre­bande à forte va­leur sen­ti­men­tale, ces co­pies ven­dues par ca­mions en­tiers avec des dou­blages im­pro­bables ou des ja­quettes fan­tai­sistes. Une ère de bra­con­nage, de li­ber­té et d’ar­ti­sa­nat qui au­ra du­ré qua­rante-quatre ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.