Un vil­lage construit son théâtre éphé­mère

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - JU­LIE RIM­BERT

DE­PUIS LE MOIS DE MAI, les ha­bi­tants de Co­logne (Gers) par­ti­cipent à un pro­jet col­la­bo­ra­tif unique en France, consis­tant à construire un théâtre éphé­mère en ma­té­riaux de ré­cu­pé­ra­tion. Por­té par la com­pa­gnie la Langue écar­late, ins­tal­lée de­puis 2010 à Ga­var­ret-sur-Au­louste, ce pro­jet bap­ti­sé le Nou­veau Monde im­plique une cin­quan­taine d’ha­bi­tants de ce vil­lage d’un mil­lier d’âmes pour le chan­tier du théâtre, et une ving­taine pour la par­ti­ci­pa­tion au spec­tacle. Ac­tifs, re­trai­tés et jeunes mettent la main à la pâte de ce pro­jet par­ti­ci­pa­tif qui s’achè­ve­ra en sep­tembre.

« L’ob­jec­tif est d’im­pli­quer les ha­bi­tants du vil­lage dans l’éla­bo­ra­tion et la construc­tion de ce lieu tem­po­raire, qui doit fa­vo­ri­ser la culture et les échanges, ex­plique Del­phine Cham­pagne de la com­pa­gnie la Langue écar­late. L’ob­jec­tif est aus­si de mon­trer les al­ter­na­tives pos­sibles, en construi­sant ce lieu grâce à des ma­té­riaux dé­jà uti­li­sés. Nous ré­cu­pé­rons les pa­lettes de bois au­près des en­tre­prises lo­cales pour bâ­tir les gra­dins, de la tôle lé­gère pour ha­biller la scène et du tex­tile au­près de l’as­so­cia­tion Em­maüs pour les cos­tumes. » Des élèves de l’Ecole na­tio­nale su­pé­rieure d’ar­chi­tec­ture de Tou­louse (Haute-Ga­ronne) ont éga­le­ment épau­lé l es ha­bi­tants dans les dif­fé­rents chan­tiers de construc­tion.

De­puis des mois, les vil­la­geois par­ti­cipent aux ate­liers de confec­tion des cos­tumes, à l’ap­pren­tis­sage du théâtre et des jeux de lu­mière. Les 17 et 18 sep­tembre, cer­tains joue­ront les ac­teurs le temps de deux re­pré­sen­ta­tions de « l’Apo­ca­lypse dif­fé­rée », de Da­rio Fo, dans ce théâtre éphé­mère. « La pièce est une com­pi­la­tion de textes sur la fin du pé­trole, une fa­çon

Un pro­jet par­ti­ci­pa­tif au­tour du thème du re­cy­clage

de pro­lon­ger la ré­flexion sur la ré­cu­pé­ra­tion et le re­cy­clage », pour­suit Del­phine Cham­pagne. Ce lieu ori­gi­nal res­te­ra en place jus­qu’au 8 oc­tobre avec l’or­ga­ni­sa­tion de confé­rences ou de concerts ha­bi­tuel­le­ment don­nés dans le res­tau­rant so­li­daire du vil­lage. Une fois dé­mon­té à l’au­tomne, le théâtre de­vra trou­ver un nou­vel es­pace pour être réuti­li­sé.

Co­logne (Gers), hier. Pour construire le théâtre, les ha­bi­tants uti­lisent des ma­té­riaux de ré­cu­pé­ra­tion, no­tam­ment des pa­lettes pour les gra­dins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.