Le rêve amé­ri­cain des jeunes Pa­ri­siens

FOOTBALL. Trois matchs, trois vic­toires et deux buts en­cais­sés. Le bi­lan de la tour­née amé­ri­caine du PSG, ache­vée sur un suc­cès 4-0 face à Lei­ces­ter, est po­si­tif. En par­ti­cu­lier pour les plus jeunes joueurs de l’équipe.

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Los An­geles (Etats-Unis) De notre en­voyé spé­cial YVES LEROY

« JE SUIS TRÈS CONTENT du tra­vail de l’équipe : ce­lui des jeunes joueurs et des élé­ments ex­pé­ri­men­tés. » Comme à l’école des fans, Unai Eme­ry a mis un 10 à tout le monde, à l’is­sue de la tour­née amé­ri­caine qui s’est ache­vée hier en dé­but de ma­ti­née pour le PSG. Pour­tant, après les dix jours d’en­traî­ne­ment et les vic­toires en ami­cal du voyage pa­ri­sien (3-1 contre l’In­ter Mi­lan et le Real Ma­drid, 4-0 contre Lei­ces­ter), tous les joueurs n’ont pas em­ma­ga­si­né le même cré­dit. As­sez pa­ra­doxa­le­ment, les joueurs en com­pé­ti­tion ont sou­vent brillé. C’est no­tam­ment le cas de Ke­vin Trapp et Al­phonse Areo­la. « Il n’y a pas de no 1 ou de no 2. L’un des deux joue­ra, mais il y au­ra beau­coup de matchs et de com­pé­ti­tions », es­time Unai Eme­ry, qui af­firme ne pas avoir pris sa dé­ci­sion. Trapp a été im­pé­rial contre le Real Ma­drid, tout comme Areo­la contre Lei­ces­ter, dans des styles un peu dif­fé­rents.

Chez les la­té­raux droits, Tho­mas Meu­nier a été as­sez bluf­fant après avoir dé­cou­vert le PSG il y a seule­ment dix jours. Contre le Real Ma­drid, le Belge a ins­crit un dou­blé. Face à Lei­ces­ter, le dé­fen­seur a réa­li­sé un grand pont dans la sur­face juste avant l’ob­ten­tion d’un pé­nal­ty, puis il a adres­sé une passe dé­ci­sive à Iko­né. On n’a pas eu beau­coup l’oc­ca­sion de le voir dé­fendre, mais il est une nou­velle arme of­fen­sive pour Pa­ris. Son concur­rent Serge Au­rier a été élu homme du match contre l’In­ter Mi­lan en mon­trant de très belles choses en dé­fense cen­trale. Une nou­velle page s’ouvre pour lui.

Les deux ré­vé­la­tions de la tour­née sont Jo­na­than Iko­né et Lo­ren­zo Cal­le­ga­ri, 18 ans. Le pre­mier, ai­lier gauche, a dis­pu­té les trois ren­contres et sur­tout brillé sur les deux der­nières (deux buts, un pé­nal­ty ob­te­nu). Alors que le na­tif de Bon­dy a failli par­tir à la Ju­ven­tus Tu­rin en fin de sai­son, il pour­rait être l’un des jo­kers de la sai­son. Cal­le­ga­ri, mi­lieu dé­fen­sif, a dé­mon­tré une ai­sance balle au pied, une qua­li­té de passes et une vi­sion du jeu très pro­met­teuses.

Ils ont mar­qué les es­prits… Ils ont per­du des points…

Sur le plan de l’in­té­gra­tion, le stage a été ex­cellent pour Ha­tem Ben Ar­fa. Sa bonne hu­meur a conquis une grande par­tie de ses co­équi­piers. Sur le ter­rain, en re­vanche, le bi­lan est dé­ce­vant : il n’a en­ta­mé que le pre­mier match contre l’In­ter Mi­lan avant deux en­trées de moins d’une de­mi-heure. Il a joué le plus clair de son temps en pointe, à un poste qui ne lui convient pas vrai­ment. « Je m’adapte, tout se passe bien, il n’y a pas de sou­ci, as­sure l’at­ta­quant. Je suis plus un joueur qui va cher­cher les bal­lons mais, quand le coach me po­si­tionne quelque part, j’y vais et je me donne à fond. »

La pé­riode de pré­pa­ra­tion phy­sique n’est pas non plus pro­pice à l’ex­plo­si­vi­té et aux dribbles qui font la plus-va­lue de Ben Ar­fa. Seule­ment, en le can­ton­nant à un rôle se­con­daire, Unai Eme­ry a sans doute vou­lu lui faire pas­ser un mes­sage. Cer­tains membres du staff ai­me­raient le voir s’af­fi­ner et ne le lâchent pas d’une se­melle, ce qui a va­lu à HBA quelques vannes bien sen­ties, comme celle de Da­vid Luiz sur PSG TV : « Ha­tem, à l’en­traî­ne­ment, c’est le der­nier ; mais pour man­ger, c’est le pre­mier. »

Sor­ti de l’ombre d’Ibra­hi­mo­vic, Edin­son Ca­va­ni se­ra le lea­deur de l’at­taque cette sai­son. Il n’a re­pris que le 14 juillet. Il a ra­té beau­coup de choses lors de son en­trée contre l’In­ter et de ses 68 mi­nutes contre le Real. Il a ou­vert le score sur pé­nal­ty et été plus tran­chant dans ses cour- ses contre Lei­ces­ter, mais on at­ten­dra net­te­ment plus pour dé­cré­ter que le Ma­ta­dor est de re­tour. Unai Eme­ry a d’ailleurs rap­pe­lé avant de quit­ter le sol amé­ri­cain qu’il es­pé­rait « re­cru­ter un joueur de plus en at­taque ». Lui aus­si confron­té à de fortes at­tentes, Ja­vier Pas­tore de­vra être beau­coup plus in­fluent pour rayon­ner à la hau­teur du no 10 qu’il porte dé­sor­mais. le­pa­ri­sien.fr Suivez l’ac­tua­li­té du PSG sur @le_Pa­ri­sien_PSG

StubHub Cen­ter (Los An­geles), sa­me­di. Jo­na­than Iko­né (de­bout), ai­lier gauche de 18 ans, a ins­crit deux buts lors de cette tour­née amé­ri­caine alors qu’Edin­son Ca­va­ni (à gauche) a été net­te­ment moins en vue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.