« Sans le rap, la langue se­rait mo­mi­fiée »

Alain Rey,

Aujourd'hui en France - - LOISIRS ET SPECTACLES - Pro­pos re­cueillis par E.M.

IL A BEAU AVOIR 87 ans, Alain Rey veille tou­jours sur la langue fran­çaise, même celle uti­li­sée dans le rap. Le lin­guiste* très mé­dia­tique que l’on re­trouve tout au long de l’an­née sur France In­ter nous livre son ana­lyse du hi­phop hexa­go­nal Est-ce que le suc­cès du rap est une bonne chose pour la langue fran­çaise ? ALAIN REY. Oui parce que sans ce Con­trai­re­ment à la poé­sie mo­derne, le rap s’ap­puie sur la rime. C’est elle qui va dé­clen­cher un vo­ca­bu­laire par­ti­cu­lier. Par ailleurs, l’écri­ture rap doit res­pec­ter un rythme. Donc le lan­gage va être aus­si uti­li­sé comme un ma­té­riau. Et sur le fond aus­si ça a évo­lué. Au dé­part, c’est un mode d’ex­pres­sion contes­ta­taire propre à une com­mu­nau­té ra­ciale ou so­ciale. Au­jourd’hui, cette mu­sique s’est po­pu­la­ri­sée et son lan­gage cor­res­pond plus à une gé­né­ra­tion qu’à une classe so­ciale. L’idée est d’uti­li­ser des mots qui ne sont pas ceux des pa­rents. Pour­tant, cer­taines ex­pres­sions semblent ar­ri­ver d’un autre temps comme « da­ron » pour « père »… On l’uti­li­sait dans le mi­lieu de la dé- lin­quance au XIXe siècle. On peut le trou­ver dans « les Mi­sé­rables » de Vic­tor Hu­go ou « les Mys­tères de Pa­ris » d’Eu­gène Sue. Au­jourd’hui, il est re­pris comme ob­jet de cu­rio­si­té. Même chose pour la « thune » que l’on en­tend beau­coup dans le rap. Ce n’est pas un ha­sard. C’était une uni­té mo­né­taire de la Re­nais­sance uti­li­sée en­suite dans le lan­gage des vo­leurs. Au­jourd’hui, le terme est lié à une forme de contes­ta­tion po­li­tique. Le lan­gage est aus­si de plus en plus mé­tis­sé. Est-ce po­si­tif ? Oui. Tout est une ques­tion de do­sage. C’est nor­mal que les jeunes aient un fran­çais mo­di­fié par leurs ori­gines créoles, arabes ou ber­bères. Ça fait par­tie de la vi­va­ci­té de la langue.

« L’idée est d’uti­li­ser des mots qui ne sont pas ceux des pa­rents »

* Der­nier ou­vrage pa­ru : en col­la­bo­ra­tion avec Las­saâd Me­toui, Ed. Ro­bert Laf­font.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.