Un fi­ché S re­cher­ché

Aujourd'hui en France - - FAITS DIVERS - THI­BAULT RAISSE

DANS LE CONTEXTE AC­TUEL, le cas in­quiète. Ra­chid Ra­faa, un Ma­ro­cain de 40 ans as­si­gné à ré­si­dence en Mar­ti­nique, est en fuite. Soup­çon­né d’être un proche d’Al-Qaï­da au Magh­reb is­la­mique (Aq­mi) — ce qu’il a tou­jours nié — il a quit­té son do­mi­cile dans la nuit de mar­di à mer­cre­di et n’est pas ré­ap­pa­ru de­puis lors. La gen­dar­me­rie nationale a lan­cé di­manche un avis de re­cherche ac­com­pa­gné d’une photo et de sa des­crip­tion phy­sique.

Fi­ché S, Ra­chid Ra­faa avait été ar­rê­té en France mé­tro­po­li­taine en dé­cembre 2009 en ver­tu d’un man­dat d’ar­rêt in­ter­na­tio­nal dé­li­vré par le Ma­roc. « Il était soup­çon­né par les au­to­ri­tés lo­cales d’avoir été l’un des in­for­ma­ti­ciens d’Aq­mi », ex­plique un proche de l’af­faire. Cette in­ter­pel­la­tion dé­clenche alors une longue ba­taille ju­di­ciaire, le sus­pect re­fu­sant d’être ex­tra­dé dans son pays d’ori­gine au mo­tif qu’il pour­rait y être tor­tu­ré.

As­si­gné à ré­si­dence en Mar­ti­nique de­puis mai 2014

Après quatre ans de pro­cé­dure, la Cour eu­ro­péenne des droits de l’homme puis le Conseil d’Etat re­fusent son ex­tra­di­tion. Le dji­ha­diste pré­su­mé est alors as­si­gné à ré­si­dence dé­but 2014 par ar­rê­té mi­nis­té­riel.

Fait in­so­lite : alors que Ra­chid Ra­faa ré­side à Metz de­puis son ar­res­ta­tion, cette as­si­gna­tion va s’ef­fec­tuer en Mar­ti­nique, bien loin de la mé­tro­pole, à la de­mande des au­to­ri­tés fran­çaises. C’est donc au Morne-Rouge, à 30 km au nord de Fort-de-France, que le Ma­ro­cain vi­vait de­puis le 13 mai 2014, avec l’obli­ga­tion d’être pré­sent à s on do­mi­cile c haque j our de 20 heures à 6 heures du ma­tin. Une contrainte dont il s’est fi­na­le­ment af­fran­chi. « Les chances qu’il soit tou­jours sur l’île sont minces », craint dé­sor­mais un proche du dos­sier.

Ra­chid Ra­faa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.