« Saint-Etienne, c’était notre église »

Na­tha­lie,

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - J.V.

AVEC SON FILS MARC-ANTOINE, âgé de 12 ans, Na­tha­lie est ar­ri­vée par­mi les pre­mières sur le par­vis de la ca­thé­drale de Rouen. « Nous vou­lons ab­so­lu­ment avoir une place à l’in­té­rieur, car Saint-Etienne, c’était notre église », confie cette mère de fa­mille dont les en­fants sui­vaient les cours de ca­té­chisme du père Ha­mel.

« Ils ont été très tou­chés, comme nous le sommes tous, ra­conte la qua­dra­gé­naire. Ils ont peur que ce­la ne se re­pro­duise, font des cau­che­mars, se sont mis à faire pi­pi au lit. Com­ment peut-on leur ex­pli­quer une telle hor­reur et les ras­su­rer ? » A ses cô­tés, son fils Marc-Antoine lui coupe presque la pa­role : « C’était quel­qu’un de bien, il ne mé­ri­tait pas du tout ça », confie l’ado­les­cent.

Un deuil dif­fi­cile

Con­sul­té, leur mé­de­cin de fa­mille es­time que « le trau­ma­tisme met­tra du temps à pas­ser ». Ces ob­sèques sont peut-être la pre­mière étape d’une gué­ri­son : « Le père Ha­mel a été là pour nous. Nous se­rons là pour l’ac­com­pa­gner jus­qu’au bout et lui mon­trer que nous sommes tous unis », ex­plique Na­tha­lie, fixant les im­menses portes de la ca­thé­drale qui viennent de s’ou­vrir aux fi­dèles. Un lieu de culte de­ve­nu leur église d’adop­tion, en at­ten­dant que la leur rouvre : « L’église de Saint-Etienne a été souillée, pro­fa­née. Je ne pense pas que nous pour­rons y re­tour­ner avant plu­sieurs mois. Et nous ne pour­rons nous em­pê­cher d’ima­gi­ner la scène à chaque fois que nous y en­tre­rons, souffle la ma­man. Tout ce­la est si triste : se dire qu’on ne peut plus al­ler dans une église sans ris­quer sa vie. Il faut que tout ça s’ar­rête. » Cette cé­ré­mo­nie lui per­met­tra peut-être de com­men­cer son deuil : « On sait qu’il faut par­don­ner, pas­ser outre cet acte bar­bare. Mais il y a une cer­taine ran­coeur au­jourd’hui. C’est dif­fi­cile. Alors nous ve­nons trou­ver ici la force de le faire. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.