Le mi­nistre le plus riche, c’est Bay­let

Aujourd'hui en France - - POLITIQUE - CHARLES SAPIN

AVANT DE QUIT­TER le gou­ver­ne­ment en fé­vrier der­nier, Laurent Fa­bius a long­temps été le mi­nistre le plus riche du gou­ver­ne­ment, avec un pa­tri­moine es­ti­mé à 5,2 M€. Le même mois, à la fa­veur du pe­tit chan­ge­ment d’équipe opé­ré par Fran­çois Hol­lande, c’est un nou­veau ve­nu qui a re­pris ce titre en­viable : Jean-Mi­chel Bay­let, nom­mé mi­nistre de l’Amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, de la Ru­ra­li­té et des Col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, a dé­cla­ré (comme l’y oblige la loi pour la trans­pa­rence sur la vie pu­blique, vo­tée en sep­tembre 2013 après le scan­dale Ca­hu­zac) 6,5 M€ !

L’an­cien pré­sident du Par­ti ra­di­cal de gauche, et long­temps sénateur du Tarn-et-Ga­ronne, pos­sède deux mai­sons, des bois et des par­ti­ci­pa­tions au ca­pi­tal du jour­nal « la Dé­pêche du Mi­di » (ain­si que dans d’autres grou- pes de presse) qu’il a long­temps di­ri­gé avant de pas­ser la main lors de sa no­mi­na­tion au gou­ver­ne­ment.

Comme l’a re­pé­ré RTL, la dé­cla­ra­tion du mi­nistre de 69 ans dé­voile une sen­si­bi­li­té toute par­ti­cu­lière pour les voi­tures de col­lec­tion. Dans son ga­rage, dont la va­leur to­tale est es­ti­mée à 500 000 €, le mi­nistre a ga­ré une Mer­cedes de 1932, une Amil­car de 1965, une De­la­haye de 1953… et même une vieille lo­co­mo­tive de 1908 ! Ou en­core deux mo­tos, dont une Har­ley-Da­vid­son avec la­quelle il n’a pas en­core osé se rendre au Con­seil des mi­nistres. Au­drey Azou­lay, mi­nistre de la Culture, elle aus­si nou­velle ve­nue au gou­ver­ne­ment, a dé­cla­ré à la Haute Au­to­ri­té pour la trans­pa­rence de la vie pu­blique 1,7 M€. Et le moins riche ? C’est tou­jours Har­lem Dé­sir, le se­cré­taire d’Etat char­gé des Af­faires eu­ro­péennes, qui ne pos­sède « que » 50 000 €. @csa­pin

Jean-Mi­chel Bay­let est en­tré au gou­ver­ne­ment en fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.