Adieu, les co­tons-tiges en plas­tique !

EN­VI­RON­NE­MENT. Parce qu’ils pol­luent la mer et sont dan­ge­reux pour la faune, les bâ­ton­nets ni bio­dé­gra­dables ni com­pos­tables se­ront bien­tôt in­ter­dits. Comme les crèmes ex­fo­liantes à base de mi­cro­billes en plas­tique.

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - ELO­DIE CHERMANN

COUP DUR pour les ama­teurs de grat­touilles d’oreilles ! Les bâ­ton­nets oua­tés en plas­tique, ac­cu­sés de­puis long­temps par les mé­de­cins de pro­vo­quer des trau­ma­tismes au tym­pan, vont dé­fi­ni­ti­ve­ment dis­pa­raître des rayons. Dans le cadre de la loi Bio­di­ver­si­té adop­tée le 20 juillet, le Par­le­ment a en ef­fet dé­ci­dé d’in­ter­dire leur mise sur le mar­ché en France à comp­ter du 1er jan­vier 2020. La me­sure est loin d’être anec­do­tique pour la pla­nète. « Les co­tons-tiges font en ef­fet par­tie des dé­chets les plus pré­sents dans les mi­lieux aqua­tiques », af­firme An­ti­dia Ci­tores, porte-pa­role de l’as­so­cia­tion Sur­fri­der Foun­da­tion Eu­rope. « En 2015, nous en avons a i n s i r e t r o u v é p a s mo i n s d e 16 226 dans les ri­vières ou sur les lit­to­raux eu­ro­péens. Mis bout à bout, ce­la équi­vaut à trois tour Eif­fel et de­mie ! » L’ex­pli­ca­tion, c’est du cô­té du com­por­te­ment des consom­ma­teurs qu’il faut al­ler la cher­cher. « Beau­coup de gens jettent les co­tons-tiges dans la cu­vette des toi­lettes plu­tôt que dans la pou­belle de la salle de bains », ex­plique An­ti­dia Ci­tores.

Des in­dus­triels de­vancent dé­jà la loi

« En prin­cipe, les co­tons-tiges sont ar­rê­tés par les grilles des sta­tions d’épu­ra­tion. Mais, en cas de fortes pluies, les ré­seaux peuvent dé­bor­der et re­je­ter ces dé­chets dans la na­ture. » Un poi­son am­bu­lant pour la pla­nète. « Non seu­le­ment ils re­lâchent des sub­stances chi­miques qui conti­nuent de se dif­fu­ser dans l’en­vi­ron­ne­ment tout au long de leur du­rée de vie et viennent s’ag­glo­mé­rer au conti­nent plas­tique. Mais, en plus, ils risquent de per­fo­rer les or­ganes des oi­seaux et des pois­sons qui les in­gèrent. »

Dé­sor­mais, les co­tons-tiges de­vront donc être fa­bri­qués en pa­pier bio­dé­gra­dable et com­pos­table. Cer- tains in­dus­triels se sont dé­jà en­gouf­frés dans la brèche. Le groupe Eki­bio com­mer­cia­lise des bâ­ton­nets en pa­pier à base de cel­lu­lose 100 % re­cy­clable blan­chie à l’eau oxy­gé­née pour les bé­bés, avec des ex­tré­mi­tés 100 % co­ton. « Il existe aus­si des mo­dèles en car­ton ou en bois et des ver­sions réuti­li­sables », com­plète An­ti­dia Ci­tores. Mais le mieux, pour vos oreilles comme pour l’en­vi­ron­ne­ment, c’est en­core d’op­ter pour les sprays au­di­tifs. A bon en­ten­deur !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.