Nou­veau coup de force des vi­ti­cul­teurs

Aujourd'hui en France - - EN FRANCE - CLAUDE MASSONNET

L’OPÉ­RA­TION a du­ré quelques mi­nutes seu­le­ment, peu après 23 heures mar­di soir dans l’en­ceinte de l’éta­blis­se­ment de né­goce Bi­ron, à Sète (Hé­rault). Au moins dix in­di­vi­dus gan­tés et ca­gou­lés ont fait vo­ler en éclats une porte d’ac­cès avant de frac­tu­rer les vannes de six cuves rem­plies de vins de dif­fé­rentes ori­gines, fran­çaises ou es­pa­gnoles. Au moins 50 000 litres de vin se sont ain­si ré­pan­dues dans les lo­caux, sur le bou­le­vard ad­ja­cent et même dans le par­king sou­ter­rain d’une ré­si­dence voi­sine. Les ac­ti­vistes n’ont pas pris le temps de ta­guer la re­ven­di­ca­tion. Mais hier ma­tin, une per­sonne se pré­sen­tant comme le porte-pa­role du Crav (Co­mi­té ré­gio­nal d’ac­tion vi­ti­cole) a re­ven­di­qué l’opé­ra­tion de­vant la ca­mé­ra de France 3 Lan­gue­doc-Rous­sillon. « On a beau faire des ac­tions, par­ler aux syn­di­cats de pro­duc­teurs, ce­la ne porte pas ses fruits. Nous ne sommes pas en­ten­dus. Et le vin conti­nue d’en­trer d’Es­pagne à des prix dé­fiant toute concur­rence », a in­di­qué le porte-pa­role, ac­cu­sant les in­ter­mé­diaires de faire tran­si­ter des vins du Chi­li par l’Es­pagne pour en­suite les pro­po­ser comme des pro­duc­tions de la com­mu­nau­té.

Si les pro­duc­teurs sont à bout, c’est que le mar­ché des vins sans in­di­ca­tion géo­gra­phique, d’en­trée de gamme, est pour le moins atone de­puis le mois de mai. « Les sor­ties de vin sont moins ré­gu­lières de­puis la mi-mai. Les stocks sont plus im­por­tants qu’en 2015, mais il n’y a rien de ca­tas­tro­phique. Les or­ga­ni­sa­tions pro­fes­sion­nelles sont là pour dé­ga­ger des stra­té­gies de mar­ché », tem­père Re­né Mo­re­no, pré­sident des vins IGP (in­di­ca­tion géo­gra­phique pro­té­gée) de l’Hé­rault, qui pa­rie, lui, sur une ré­colte 2016 plus faible qu’an­non­cée pour cause de sé­che­resse, afin de ré­sor­ber l’ex­cé­dent des dis­po­ni­bi­li­tés.

Iden­ti­fier les membres du com­man­do

Le 20 juillet, un com­man­do du Crav avait mis à sac et in­cen­dié les lo­caux de Sud­vin à Mau­reil­han, fi­liale du groupe co­opé­ra­tif de pro­duc­teurs Vi­na­deis. Pour les mêmes rai­sons. Une nou­velle en­quête vient d’être ou­verte. Il s’agit pour le SRPJ de Mont­pel­lier d’iden­ti­fier les membres de ces com­man­dos, grâce no­tam­ment aux ca­mé­ras de vi­déo­sur­veillance de Sète et grâce aux images de la mise à sac de Mau­reil­han.

Sète (Hé­rault), hier. Au moins dix in­di­vi­dus ca­gou­lés ont frac­tu­ré les vannes de six cuves de vin ap­par­te­nant à l’éta­blis­se­ment de né­goce Bi­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.