Mo­na­co passe mais gri­mace

Ligue des cham­pions (3e tour pré­li­mi­naire re­tour)

Aujourd'hui en France - - SPORTS - Mo­na­co De notre cor­res­pon­dant FLORIAN FIESCHI

DE­PUIS SA TRI­BUNE pré­si­den­tielle VIP, le di­ri­geant russe Va­dim Va­si­lyev, teint ha­lé, che­mise de sai­son es­ti­vale, peut dif­fi­ci­le­ment ar­bo­rer son sou­rire le plus clin­quant. Et pour cause, le club qu’il ma­nage en tant que di­rec­teur gé­né­ral vient certes de fran­chir son pre­mier cap en vue d’une qua­li­fi­ca­tion pour la plus ju­teuse des com­pé­ti­tions eu­ro­péennes (al­ler 2-1, re­tour 3-1), mais cette sa­tis­fac­tion n’es­tompe pas la mau­vaise nou­velle de la soi­rée.

Car hier soir, le bras droit du pré­sident Ry­bo­lov­lev pen­sait dans un pre­mier temps être le té­moin de l’une ces belles his­toires qui font le charme du foot. Cette his­toire, c’était la re­nais­sance qua­si-in­es­pé­rée de Fal­cao (30 ans).

Au­teur d’une passe dé­ci­sive su­blime pour le pre­mier but de Va­lère Ger­main (3e), le Co­lom­bien se char­geait en­suite de dou­bler la mise sur pe­nal­ty (18e), por­tant son to­tal à sept buts de­puis le dé­but de la pré­pa­ra­tion es­ti­vale (cinq réa­li­sa­tions en ami­cal, deux contre Fe­ner­bahce).

Le pro­chain tour s’an­nonce ar­du

Mais l’his­toire était sans doute trop belle, puisque l’an­cien de l’At­lé­ti­co se bles­sait quelques ins­tants avant la mi-temps, vi­si­ble­ment tou­ché à la cuisse. Est-ce grave ? A prio­ri, non.

Ré­gu­liè­re­ment bles­sé ces deux der­nières sai­sons lors de ces deux prêts suc­ces­sifs (Man­ches­ter Uni­ted et Chel­sea), le Co­lom­bien connaît son corps à la per­fec­tion. C’est sû­re­ment pour cette rai­son qu’il a de­man­dé im­mé­dia­te­ment le chan­ge­ment lors­qu’il a res­sen­ti une pointe der­rière la cuisse. Mais sa pré­sence pour le pre­mier match de Ligue 1 le 12 août pro­chain contre Guin­gamp est ce ma­tin in­cer­taine.

En at­ten­dant, sans Fal­cao rem­pla­cé par l’in­ef­fi­cace Ca­rillo avant la pause, l’ASM se qua­li­fie dif­fi­ci­le­ment pour le der­nier bar­rage, et ce grâce à un but dé­ci­sif de Ger­main (65e).

Une réa­li­sa­tion qui per­met à l’ASM de croire en­core en son aven­ture Ligue des Cham­pions. Pour ce­la, il va fal­loir se frot­ter à des équipes bien plus com­pé­ti­tives, comme Man­ches­ter Ci­ty, le FC Por­to ou Villa­real.

Stade Louis-II (Mo­na­co), hier soir. Au­teur d’un dou­blé, l’at­ta­quant Va­lère Ger­main (à g.) a of­fert la qua­li­fi­ca­tion pour les bar­rages de la C1 au club de la prin­ci­pau­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.