Bien­tôt un res­to nudiste à Pa­ris ?

NA­TU­RISME. C’est le pro­jet fou d’un Bri­tan­nique : après l’avoir fait à Londres, il veut ou­vrir en sep­tembre à Pa­ris un res­tau­rant où clients et ser­veurs se­ront tous dans le plus simple ap­pa­reil. La cui­sine, elle, se­ra bio.

Aujourd'hui en France - - SOCIÉTÉ - N.M.

ON CONNAIS­SAIT les plages, les su­per­mar­chés, les cam­pings na­tu­ristes ou les cré­neaux pis­cine ré­ser­vés aux adeptes du « sans tis­su », comme à Pa­ris dans le XIIe ar­ron­dis­se­ment trois fois par se­maine. Il fau­dra peut-être dé­sor­mais comp­ter, cou­rant sep­tembre, avec un res­tau­rant dé­dié aux amou­reux de la li­ber­té des corps. C’est en tout cas le pro­jet, un peu fou, ima­gi­né par le Bri­tan­nique Se­bas­tian Lyall.

Ce su­jet de Sa Gra­cieuse Ma­jes­té a dé­ci­dé de tes­ter le con­cept dans la ca­pi­tale après l’été (voir ci-des­sous). Il n’en est pas à son coup d’es­sai. A Londres, il a ou­vert au prin­temps, et fer­mé le mois der­nier, un res­tau­rant éphé­mère où la te­nue d’Adam et d’Eve était de ri­gueur, le Bu­nya­di. Quelque 2 500 per­sonnes ont pous­sé la porte de cet éta­blis­se­ment pas comme les autres en trois mois.

Se­bas­tian Lyall pro­po­sait à ses clients de dî­ner, bio et lo­cal, tout nu moyen­nant une ad­di­tion com­prise entre 46 et 70 €. Un ca­sier était à la dis­po­si­tion des convives pour qu’ils se dé­lestent de leurs ha­bits avant d’en­fi­ler un pei­gnoir et de ga­gner les dif­fé­rentes al­côves. Des ron­dins de bois en guise de sièges et tables, des bou­gies et des pa­ra­vents en bam­bou pour l’am­biance feu­trée. Reste à sa­voir si les Pa­ri­siens suc­com­be­ront et se lais­se­ront ten­ter par cette idée pour le moins ori­gi­nale.

Res­tau­rant le Bu­nya­di, Londres (An­gle­terre), le 6 juin. Tables en bois, bou­gies et pa­ra­vents en bam­bou dans des al­côves créaient une am­biance feu­trée dans cet éta­blis­se­ment éphé­mère où la clien­tèle dî­nait nue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.