« L’es­pace, ça me fait rê­ver »

Leire,

Aujourd'hui en France - - LE FAIT DU JOUR - V.MD

Leire, 12 ans, pré­fère les étoiles aux pla­nètes, Bé­tel­geuse, star de la constel­la­tion d’Orion, à Mars. Alors ce soir, au châ­teauob­ser­va­toire Ab­ba­dia, sur les fa­laises abruptes d’Hen­daye (Py­ré­née­sAt­lan­tiques), cette Basque va être pour­rie gâ­tée par les cieux. Avec ses pa­rents et son frère de 7 ans, elle au­ra les yeux tour­nés vers la Voie lac­tée. « Ce qui m’in­té­resse, c’est l’ori­gine des astres, de com­prendre comment se sont for­mées les cons­tel­la­tions. L’es­pace, ça me fait rê­ver », s’en­thou­siasme cette col­lé­gienne qui entre le mois pro­chain en 5e. Elle sait re­pé­rer en deux temps, trois mou­ve­ments la Grande Ourse. Et pour cause : elle sort d’une se­maine in­ten­sive de stage à Biar­ritz, or­ches­tré par la So­cié­té d’as­tro­no­mie de la côte basque, l’as­so­cia­tion qui or­ga­nise au­jourd’hui les ob­ser­va­tions dans le cadre de la Nuit des étoiles. Sa ma­man, Ro­sal­ba, 45 ans, s’est mise à par­ta­ger sa pas­sion. « J’ai pas­sé l’étape qui consiste à s’émer­veiller de­vant la Lune, à ré­pé­ter Que c’est beau ! Main­te­nant, j’ai en­vie d’ap­prendre, de tout dé­cou­vrir, d’avoir un re­gard plus pro­fond quand je lève la tête », confie cette auxi­liaire de vie sco­laire. De­puis qu’elle s’ini­tie au pla­né­ta­rium, elle ne se contente plus de scru­ter les corps cé­lestes de ma­nière pas­sive, elle les « cherche » ac­ti­ve­ment. « Il faut se tri­tu­rer les mé­ninges, faire tra­vailler sa mé­moire », souffle-t-elle. A ses yeux, l’ana­lyse des cieux « rend mo­deste ». « On se sent tout pe­tit dans ce sys­tème im­mense, on n’est rien face aux étoiles, face au temps de l’uni­vers. »

Une pas­sion conta­gieuse

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.